La cavalière et spécialiste du saut d’obstacles Gail Greenough est devenue une légende du monde équestre quand elle a réussi un sans-faute pour mettre la main sur le titre des Championnats du monde de saut d’obstacles en 1986.

Gail Greenough est devenue une célébrité instantanée dans le monde équestre quand elle est devenue la plus jeune et première cavalière à défier tous les pronostics avec un sans-faute pour remporter la médaille d’or des Championnats du monde de saut d’obstacles en 1986. Elle était la seule femme et la seule Nord-Américaine à avoir remporté un titre mondial.

Greenough a rejoint l’équipe équestre canadienne en 1983, remportant une abondance de médailles et de rubans au cours de sa carrière compétitive et se qualifiant aussi pour trois finales de la Coupe du monde. Après avoir étudié au Collège Foothill, Greenough a obtenu un baccalauréat en arts classiques, en histoire de l’art et en sociologie à l’Université de l’Alberta. En dehors de la compétition, Greenough détenait et opérait sa propre ferme équestre, a été analyste à la télévision, entraîneure aux Jeux d’Atlanta 1996, membre du conseil d’administration de Saut Canada et clinicienne.

Parmi ses nombreux accomplissements, Greenough a été récipiendaire du Prix d’excellence Conseil canadien du sport en 1984, du titre d’Athlète amateur de l’année de L’Association des journalistes sportifs ‘Edmonton en 1986, du titre d’Athlète féminine de l’année TSN en 1986, d’un Prix d’excellence de l’Alberta en 1987 et du Prix hommage aux femmes du YWCA d’Edmonton en 1988. En 1990, elle a été reçue Membre de l’Ordre du Canada.

Greenough a été intronisée au Temple de la renommée du sport de l’Alberta en 1994, au Temple de la renommée olympique du Canada en 1998 et au Temple de la renommée de Saut Canada en 2006.