Frank Garner a été entraîneur de l’équipe canadienne olympique et officiel technique international de canoë/kayak. Au cours de sa carrière comme entraîneur, ses athlètes ont remporté six médailles olympiques aux Jeux de Los Angeles en 1984 et plus de 50 médailles internationales.

Alors qu’il fréquentait l’École secondaire Port Credit en Ontario, Frank Garner a commencé à pagayer dans le but de bâtir de la masse musculaire pour poursuivre son rêve de devenir joueur de football. Il a commencé à remporter des médailles nationales, le fait saillant de sa carrière étant sa médaille de bronze au C-2 1000 m des Championnats du monde juniors de 1962 à Essen, en Allemagne (avec Dale Sharpe).

Garner a éventuellement quitté l’Ontario pour fréquenter l’Université St. Mary’s en Nouvelle-Écosse en 1984 pour jouer au football, devenant capitaine de son équipe à sa dernière année. Il a reçu un baccalauréat en arts en 1968, un baccalauréat en éducation en 1969 et une maîtrise d’entraîneur. Garner est tombé amoureux de la province et ne l’a jamais quittée, devenant le premier entraîneur-chef du nouveau Club de canoë Cheema à Waverley, en Nouvelle-Écosse en 1969. À sa première décennie d’existence, ce club est devenu une puissance nationale, ayant produit quelques-uns des meilleurs pagayeurs de la province. Garner est devenu entraîneur-chef de l’équipe de la Nouvelle-Écosse aux Jeux d’été du Canada de 1973, puis Cheema a décroché le championnat canadien, une première pour une équipe de la Nouvelle-Écosse, aux Championnats nationaux de 1977. En 1975, Garner a quitté un poste à temps plein comme professeur d’éducation physique pour devenir entraîneur de l’équipe olympique canadienne à temps plein et préparer les équipes en vue des Jeux de Montréal en 1976 et ceux de Moscou en 1980 et de Los Angeles en 1984. Sous sa gouverne, ses athlètes ont remporté six médailles olympiques à Los Angeles et plus de 50 médailles internationales.

De 1998 à 2005, Garner a joué un rôle important dans la promotion d’Halifax et de la Nouvelle-Écosse comme destination pour des événements alors qu’il travaillait à Events Halifax, notamment le Championnat du monde de hockey junior de 2003, le Brier de curling Nokia de 2003 et le Championnat du monde de hockey féminin de 2004. Il a été directeur général du comité d’organisation des Championnats du monde de canoë en 2009 et chef de mission de l’Équipe de la Nouvelle-Écosse aux Jeux du Canada de 2011. Officiel international, Garner a été l’arbitre en chef des épreuves de canoë aux Jeux olympiques de Sydney en 2000, d’Athènes en 2004, de Beijing en 2008, de Londres en 2012, de Rio en 2016 et aux Jeux panaméricains de Winnipeg en 1999. Il a œuvré au sein du conseil d’administration de la Fédération internationale de canoë et comme président du comité de canoë de vitesse, il a mené la proposition pour un programme olympique avec une égalité des genres aux Jeux de Tokyo 2020. Garner a été membre du comité consultatif d’experts sur l’éducation avec le Centre canadien pour l’éthique dans le sport. Il a épousé une instructrice de natation de Cheema, Paula Fenerty, et ils ont trois filles.

Un trophée remis par Garner en 1975 était originalement pour le K-4 500 m juvénile féminin a été transféré au K-4 500 m féminin des moins de 19 ans. Gagnant du Prix d’excellence aux entraîneurs de l’Association des entraîneurs en 1984, Garner a aussi été nommé entraîneur amateur de l’année de la Nouvelle-Écosse en 1985 et récipiendaire du prix Edgar Gilbert. En 2013, le Frank Garner Boat House a été nommé en son honneur au Club de canoë Cheema. Il a été intronisé au Temple de la renommée du sport de la Nouvelle-Écosse en 1984 et au Temple de la renommée olympique du Canada en 1995.