Doug Connor a été l’entraîneur de l’équipe gagnante de la médaille d’or du bob à quatre masculin des Jeux olympiques d’hiver de 1964 à Innsbruck.

Doug Connor a autrefois été détenteur du record du monde en bobsleigh individuel sur la plus célèbre piste au monde, la Cresta Run de Saint-Moritz en Suisse. Il a été une inspiration pour les bobeurs canadiens Lamont Gordon et Vic Emery dans les années 1950 et a mené l’équipe olympique canadienne de bobsleigh vers la médaille d’or aux Jeux d’Innsbruck en 1964.

Connor a servi pendant la Deuxième Guerre mondiale et a eu une carrière distinguée dans l’Aviation royale du Canada (ARC) à titre de commandant d’escadre. Il a été l’un de capitaines d’origine des Sentinelles de l’air, un vétéran de la campagne de Birmanie et instructeur en chef dans l’escadre de bombardement de l’unité d’entraînement de combat aérien dans le sud de l’Inde. Un communiqué de presse de l’ARC disait à propos de Connor : « Cet officier est un pilote exceptionnel ayant constamment prouvé sa détermination en volant vers son objectif à travers un temps de mousson affreux. Il a souvent été intercepté par les combattants de nuit ennemis et engagé par les projecteurs et tirs antiaériens. Chaque fois, il a fait preuve de ses habiletés, de détermination et de dévouement de haut niveau. »

Connor a connu une vie mouvementée après la Guerre dans le commerce de surplus d’avions. Il a lui-même publié son autobiographie intitulée Golden Flies the Snow, a eu deux enfants et est décédé à Londres en Angleterre en 2002. Il a été intronisé au Temple de la renommée olympique du Canada en 1959.