L’un des hommes les plus forts au monde à une certaine époque, l’haltérophile Doug Hepburn a été sacré champion des poids lourds aux Championnats du monde de 1953 et aux Jeux de l’Empire britannique en 1954.

À son apogée, le Canadien Doug Hepburn était le maître incontesté de l’univers de l’haltérophilie. Il a supplanté la compétition aux Championnats du monde de 1953 en soulevant un poids total de 467,2 kg (1030 lb), faisant de lui le premier et seul Canadien à remporter le titre mondial dans la catégorie des poids lourds, le propulsant du coup devant les projecteurs des médias. Au cours de sa préparation en vue des Jeux de l’Empire britannique de 1954, sa ville natale de Vancouver l’a appuyé et le maire lui a remis les fonds nécessaires pour l’aider dans son entraînement. Aux Jeux, qui étaient justement présentés à Vancouver, Hepburn a fracassé les records dans les quatre catégories chez les poids lourds aux Jeux (370 lb au développé couché, 300 lb à l’arraché, 300 lb au jeté et 1040 lb au total) en route vers la médaille d’or et au statut de héros national. Alors que le médaillé d’argent a soulevé un total de 435,6 kg (1000 lb), c’était seulement la deuxième fois de l’histoire que deux hommes ont soulevé une demi-tonne au cours de la même compétition.

Hepburn a commencé à participer à des compétitions en 1948, établissant un record canadien non officiel à sa première sortie. Au cours des années 1950, il était le premier homme à soulever des charges de 400, 450 et 500 lb au développé couché. Né avec une malformation au pied droit et une distorsion de la vision, Hepburn a subi plusieurs opérations dans sa jeunesse. Il étudiait au secondaire quand il a commencé à soulever des poids au YMCA local, abandonnant pas longtemps après ses études pour se concentrer sur les poids et le marché du travail. Incapable de défendre son pays à la Deuxième Guerre mondiale en raison de son problème au pied, Hepburn s’est donné comme objectif de devenir l’homme le plus fort du monde. Hepburn est décédé des suites d’un ulcère perforé à l’âge de 74 ans.

Hepburn a reçu le trophée Lou Marsh en 1953 et il a été nommé Homme de l’année en Colombie-Britannique en 1954. Il a été intronisé au Temple de la renommée olympique du Canada en 1953, au Panthéon des sports canadiens en 1955 et au Temple de la renommée des sports de la Colombie-Britannique en 1966.