Le spécialiste du lancer du poids Dave Steen avait raté les Jeux olympiques de Tokyo en 1964, mais il a tout de même connu une impressionnante carrière internationale au cours de laquelle il a décroché trois médailles aux Jeux du Commonwealth. 

Favori pour une médaille en vue des Jeux de Tokyo en 1964, la carrière olympique du lanceur de poids de Dave Steen a été déviée par un cas très contagieux de mononucléose, lui faisant rater toute la saison 1964 ainsi que les Jeux olympiques.

Trois fois médaillé aux Jeux du Commonwealth, Steen a fait ses débuts en 1962 où il avait mis la main sur la médaille de bronze avec un jet de 17,90 mètres. Il a ensuite remporté deux médailles d’or consécutives en 1966 et 1970 au lancer du poids aux Jeux du Commonwealth, établissant un record des Jeux chaque fois, devenant le premier homme à défendre ce titre depuis 1934. Il a gagné le bronze au lancer du poids des Jeux panaméricains de 1968 en plus de récolter deux autres médailles de bronze aux Jeux de la conférence du Pacifique en 1969 au lancer du poids et du disque. Classé à l’échelle nationale au lancer du disque et du marteau, Steen a été neuf fois champion canadien au lancer du poids en plus d’avoir été le premier à lancer un poids à plus de 60 pieds (18,29 m). Un membre de l’équipe nationale d’athlétisme pendant huit ans, il a amélioré le record national au lancer du poids de 15,88 m jusqu’à son propre record de 19,21 m, établi aux Jeux du Commonwealth de 1970.

Steen a découvert l’athlétisme par l’entremise de son grand frère Don qui avait été champion national au décathlon en 1956. Il a débuté la pratique du lancer du poids à l’âge de 11 ans alors qu’il était étudiait à l’école primaire Douglas Road à Burnaby en Colombie-Britannique et a commencé à établir des records dans ses groupes d’âge alors qu’il était étudiant à l’école secondaire Burnaby South. Steen a étudié à l’Université de l’Oregon, qu’il a aussi représenté en athlétisme, sous la tutelle de l’entraîneur Bill Bowerman, terminant cinquième aux Championnats de la NCAA en 1962 et deuxième en 1963, terminant l’année au septième rang mondial.

Steen annonçait sa retraite après les Jeux du Commonwealth de 1970, pour devenir entraîneur et écrivain. Il a été auteur de plusieurs livres incluant le Canadian Pilot’s Fitness Manual en 1979, Aerobic Fun for Kids en 1982 et Exercise is Fun en 1992. Steen est ensuite devenu journaliste sportif pour le compte du Toronto Star et du Toronto Mirror. Il a épousé Margaret Daly, elle aussi journaliste, à Chicago à la fin de 1963. Steen est l’oncle du médaillé de bronze en décathlon aux Jeux olympiques de Séoul en 1988, le Canadien Dave Steen et est l’inspiration derrière son nom.

Steen a été intronisé au Temple de la renommée olympique du Canada en 1977 et au Panthéon du sport de Burnaby en 2002.