Ada Mackenzie a été une des meilleures golfeuses que le Canada ait développée et elle a été une véritable pionnière de son sport, alors qu’elle a ouvert le seul club de golf en Amérique du Nord réservé spécifiquement aux femmes.

Ada MacKenzie a signé sa première victoire à l’occasion du Tournoi canadien féminin amateur de 1919, qu’elle a remporté quatre autres fois au cours de sa carrière. Au fil des ans, elle a remporté quatre titres de l’Omnium canadien féminin (1955, 1960, 1962, 1965), cinq au Championnat canadien féminin de fin de saison (1926, 1927, 1929, 1931 et 1933) et cinq au Championnat canadien féminin amateur (1919, 1925, 1926, 1933 et 1935). Elle a par ailleurs été une médaillée et une demi-finaliste au Championnat féminin amateur des États-Unis en 1927 et elle a atteint les demi-finales en 1932. MacKenzie a disputé des tournois un peu partout en Amérique du Nord et aux Bermudes, remportant 16 victoires en carrière, la dernière étant survenue à l’occasion du Tournoi amateur senior féminin de l’Ontario en 1969.

MacKenzie a inauguré le Ladies Golf Club à Toronto en 1924, s’inspirant du fait qu’elle ne pouvait trouver un club où on la laissait jouer les fins de semaine, à l’occasion de ses seules journées de congé du travail; il s’avère que ce fut le seul club de golf en Amérique du Nord réservé spécifiquement aux femmes. En 1930, elle a ouvert une boutique de tenues sportives pour femmes afin de leur offrir un habillement de golf qui leur allait mieux.

MacKenzie a commencé à faire du sport quand elle était étudiante au Collège Havergal de Toronto, de 1903 à 1911, où elle a joué au golf, au cricket, au basketball et au tennis en plus de faire du patinage artistique, et elle a été nommée d’Athlète de l’année trois années de suite, remportant la Coupe Havergal. Quand elle a reçu son diplôme en 1911, elle a accepté un poste de monitrice de sport au Collège Havergal, qu’elle a occupé jusqu’en 1914, et elle a ensuite travaillé pour la Banque canadienne de commerce jusqu’en 1930.

En guise de reconnaissance pour ses réalisations, elle a notamment prêté son nom à un parc à Thornhill, en Ontario, municipalité où elle s’est installée de 1940 à 1973; au trophée Ada Mackenzie remis à la championne canadienne senior de l’Association canadienne de golf féminin; et à la Fondation Ada Mackenzie, qui remet des prix à des athlètes en fauteuil roulant par l’entremise de l’Association canadienne des sports en fauteuil roulant.

En 1933, Mackenzie est devenue la première récipiendaire du prix Bobbie Rosenfeld, remis à l’Athlète féminine de l’année au Canada. Elle a été intronisée au Panthéon des sports canadiens en 1955, au Temple de la renommée du golf canadien et au Temple de la renommée olympique du Canada en 1971, ainsi qu’au Temple de la renommée des sports de l’Ontario en 2003 et au Temple de la renommée du golf de l’Ontario en 2004.