Lentement, mais sûrement, les Canadiens à travers le pays sortent du confinement, impatients de reprendre certaines de leurs activités régulières tout en comprenant l’importante responsabilité que nous partageons tous d’empêcher la courbe de la COVID-19 de grimper à nouveau en flèche.

Pour beaucoup de gens, mais surtout pour les athlètes de haute performance, ces activités régulières incluent le sport. C’est pourquoi chaque organisme national de sport (ONS) élabore des plans pour guider les Canadiens dans un retour au sport en toute sécurité, y compris l’entraînement et la compétition.

Qui dirige la reprise du sport au Canada?

Un groupe de travail sur la reprise du sport – présidé par À nous le podium et incluant des représentants du Comité olympique canadien (COC), du Comité paralympique canadien (CPC), ainsi que des dirigeants techniques de secteurs sportifs variés (sports d’hiver vs été, sports d’équipe vs individuels, etc.), élabore un cadre national qui garantira que les athlètes, entraîneurs et autres membres du personnel disposeront de ressources dont ils ont besoin pour reprendre le sport de haute performance en toute sécurité.

Le chef des services médicaux du COC, le Dr Mike Wilkinson, est aussi directement impliqué et aide à surveiller l’évolution de la COVID-19 au Canada.

Le cadre national est axé sur la manière dont l’activité sportive sera réintroduite en toute sécurité, avec prudence et de façon méthodique du point de vue de tous les participants. Il comprend des normes minimales, en s’appuyant sur les directives des autorités sanitaires.

La phase de reprise de l’entraînement est déjà en cours pour tous les niveaux de sport, des clubs à la communauté jusqu’aux athlètes de niveau provincial et national. Au fur et à mesure que cette phase progressera, d’autres lignes directrices seront élaborées pour la reprise de la compétition, tant au Canada qu’à l’étranger.

Les athlètes olympiques du Canada ont-ils repris l’entraînement?

De nombreux espoirs canadiens en vue de Tokyo 2020 ont repris l’entraînement, bien que la plupart se trouvent encore dans des environnements d’entraînement modifiés qui ne sont pas optimaux. Les installations dont ils ont besoin pour une préparation olympique plus normale ne deviendront pleinement accessibles que si la courbe de la COVID-19 poursuit sa tendance à la baisse.

Quelles lignes directrices sur la Reprise du sport les ONS ont-ils élaborées?

La plupart des ONS se concentrent sur l’élaboration de lignes directrices qui comprennent ce à quoi ressembleront les journées de compétition, les mesures de nettoyage et de désinfection à mettre en place, ainsi que la manière dont l’entraînement doit se dérouler. Il convient de souligner que de nombreuses exigences varient en raison des lignes directrices établies par chaque province et qu’elles sont constamment ajustées à mesure que les régions passent à de nouvelles étapes de réouverture.

Dans cette optique, les organismes provinciaux de sport (OPS) font preuve de souplesse et de patience pendant que leurs ONS respectifs gèrent les lignes directrices.

Canada Soccer a établi des lignes directrices pour un retour au soccer pour ses organismes membres, un processus en cinq étapes qui comprend une liste de contrôle pour aider à déterminer l’état de préparation pour la reprise du soccer dans la nouvelle normalité de la COVID-19.

De même, Athlétisme Canada a créé Retour à l’athlétisme, qui comprend quatre étapes principales, chacune avec ses propres sous-étapes :

  1. La santé publique permet au sport de commencer ses activités
  2. Une installation ou un espace d’entraînement est disponible
  3. Un club ou un groupe d’entraînement décide de s’entraîner
  4. L’entraînement peut commencer avec des clubs / groupes d’entraînement (implique le suivi de tous les athlètes présents qui doivent répondre quotidiennement aux questions relatives à la santé et adhérer à des protocoles de santé et de sécurité, tels que la distanciation physique)

Le document Retour à la natation de Natation Canada met aussi en évidence un engagement envers « la distanciation physique à toutes les étapes de l’entraînement, la propreté de l’équipement, l’hygiène, la surveillance de la santé, le sport sécuritaire et la communication continue ».

Afin de faciliter la consultation, voici des liens vers les lignes directrices élaborées par les ONS pour aider les Canadiens à reprendre leur sport favori en toute sécurité tout en freinant la propagation de la COVID-19 :

Sports d’été

Tir à l’arc Canada

Natation Artistique Canada

Athlétisme Canada

Badminton Canada

Baseball Canada

Canada Basketball

Boxe Canada

Canoe Kayak Canada

Climbing Escalade Canada

Cyclisme Canada

Plongeon Canada

Canada Équestre

Fédération canadienne d’escrime

Hockey sur gazon Canada

Golf Canada

Judo Canada

Karaté Canada

Pentathlon Canada

Rowing Canada Aviron

Rugby Canada

Voile Canada

Fédération de tir du Canada

Canada Skateboard

Canada Soccer

Softball Canada

Surf Canada

Natation Canada

Tennis de table Canada

Taekwondo Canada

Tennis Canada

Triathlon Canada

Volleyball Canada

Water Polo Canada

Federation Haltérophile Canadienne

Wrestling Canada Lutte

Sports d’hiver

Canada Alpin

Biathlon Canada

Bobsleigh Canada Skeleton

Curling Canada

Hockey Canada

Freestyle Canada

Luge Canada

Nordiq Canada

Patinage Canada

Patinage de vitesse Canada

Canada Snowboard

Saut à Ski Canada