Le record a finalement été atteint. Christine Sinclair est la plus grande marqueuse de soccer de tous les temps.

Depuis qu’elle a atteint le plateau des 180 buts en avril 2019, Sinclair pouvait sentir le record de 184 buts de l’Américaine Abby Wambach au bout de ses doigts. Ce n’était qu’une question de temps avant que Sinclair atteigne le fameux numéro 185.

Elle a finalement atteint la barre mythique des 185 buts lors du match opposant le Canada à Saint-Kitts-et-Nevis au tournoi de qualification olympique Concacaf mercredi soir, au Texas.

Revenons sur les grands chiffres qui ont marqué le parcours de Christine Sinclair jusqu’au record du monde.

12 – Le numéro de Sinclair, qu’elle porte en l’honneur du joueur de deuxième but défensif des Blue Jays de Toronto, Roberto Alomar.

Christine Sinclair, de dos, portant son chandail #12

LA PRESSE CANADIENNE/HO, COC – Mike Ridewood

16 – Sinclair avait 16 ans et 9 mois lorsqu’elle a fait ses débuts avec l’équipe nationale sénior, en mars 2000. Elle a marqué son premier but deux jours plus tard, contre la Norvège, à la Coupe d’Algarve.

288 – Sinclair mène le Canada au chapitre du nombre d’apparitions, avec 288 en carrière, faisant d’elle la joueuse active ayant joué le plus de matchs au monde.

14 – Nombre de fois où Sinclair a été nommée Joueuse de l’année par Canada Soccer.

2012 – Année où Sinclair a remporté le trophée Lou Marsh en tant qu’Athlète canadienne de l’année, devenant du même coup la première joueuse de soccer à remporter ce prix.

2013 – Année où Sinclair fut intronisée dans l’Allée des célébrités du Canada.

Sinclair, souriante, à côté de sa plaque de l'Allée des célébrités

La capitaine de l’équipe de soccer médaillée de bronze olympique, Christine Sinclair, pose lors de sa cérémonie d’intronisation dans l’Allée des célébrités du Canada à Toronto, le 21 septembre 2013. LA PRESSE CANADIENNE/Michelle Siu

1 – Christine Sinclair est devenue l’une des premières femmes, avec l’Américaine Alex Morgan et l’Australienne Steph Catley, à apparaître en couverture du jeu vidéo FIFA, en 2015.

2 – La Canadienne est la deuxième joueuse (tous genres confondus) à marquer lors de cinq Coupes du monde de la FIFA différentes (2003, 2007, 2011, 2015, 2019). Elle est uniquement battu à ce titre par la joueuse brésilienne Marta.

3 – Le meilleur classement obtenu par le Canada aux Jeux olympiques est une troisième place. Ce classement a été atteint lors de deux Jeux consécutifs, à Londres 2012 et à Rio 2016, par les équipes féminines menées par Sinclair comme capitaine.

Christine Sinclair et sa coéquipière Karina Leblanc posent avec leur médaille de bronze.

LA PRESSE CANADIENNE/Darryl Dyck

4 – La première Coupe du monde féminine de la FIFA de Sinclair, en 2003, a coïncidé avec la meilleur performance de l’histoire du Canada, qui a terminé 4e.

5 – Sinclair a amorcé sa carrière à l’international avec une récolte de cinq buts contre la Grande-Bretagne, à la Coupe du monde féminine U-19 de la FIFA à Edmonton, en 2002. Terminant avec un total de 10 buts, elle a reçu le Ballon d’or en tant que meilleure joueuse du tournoi (MVP).

6 – C’est le record de buts marqués par une joueuse lors d’un tournoi de soccer olympique… détenu par Christine Sinclair, évidemment! Elle a trouvé le fond du filet à deux reprises contre l’Afrique du Sud, une fois contre la Grande-Bretagne, puis a bouclé son tournoi avec un tour du chapeau contre les États-Unis en demi-finale.

Sinclair célèbre un but aux Jeux olympiques de Londres.

AP Photo/Hussein Malla

11 – Nombre de tours du chapeau enregistrés par Sinclair pour le Canada au niveau sénior.

23 – En 2012, Sinclair a connu la meilleure année de sa carrière avec ses 23 buts en 22 matchs dans l’uniforme de l’équipe canadienne.

43 – La Canadienne mène au chapitre des buts en carrière, avec 43, dans son club, les Thorns de Portland dans la Ligue nationale de soccer féminin.

56 – En plus de ses records de points récoltés, Sinclair mène aussi le Canada du côté des aides, avec 56.

20 – C’est la 20e année de Sinclair au sein de l’équipe nationale canadienne.

À 36 ans, personne ne peut deviner jusqu’à quand Christine Sinclair continuera de jouer parmi les meilleures au monde. Ce qu’on sait, par contre, c’est qu’elle a bien l’intention de porter la feuille d’érable encore une fois aux Jeux de Tokyo 2020. Les Canadiennes auront le podium dans leur mire, et voudront se reprendre après une sortie hâtive en ronde des 16 à la Coupe du monde féminine de la FIFA 2019.

L’équipe nationale connaît un développement stable depuis sa médaille de bronze aux Jeux olympiques de 2016, se hissant à un certain moment jusqu’au 4e rang mondial. Depuis le 27 septembre 2019, elle est classée 7e au monde et, encore une fois sous la gouverne de Christine Sinclair, elle aura de quoi être motivée à Tokyo 2020.