Mikaël Kingsbury a entamé 2019 du bon pied en remportant la première Coupe du monde de l’année en bosses, samedi à Calgary. Il signe ainsi sa 53e victoire sur le circuit, lui qui est toujours parfait cette saison.

Le «Roi des bosses» n’a pas déçu la foule canadienne qui s’était déplacée pour le voir à l’oeuvre. Dès les qualifications, Kingsbury a dominé la compétition pour finalement s’emparer de la médaille d’or; sa quatrième du calendrier. Le Québécois a récolté une note de 53,28 en finale, ce qui lui a permis de devancer Walter Wallberg (51,30) et Daichi Hara (49,10) sur le podium. Il s’agit de sa huitième victoire à Calgary.

Du côté des femmes, Justine Dufour-Lapointe a été la seule Canadienne à prendre part à la finale. Elle a obtenu un pointage de 49,30 points, bon pour le cinquième rang.

À LIRE: Une 51e victoire en Coupe du monde pour Mikaël Kingsbury

À LIRE: Kingsbury au sommet du podium des bosses en parallèle

En décembre, Mikaël Kingsbury avait commencé la campagne avec l’or en Finlande, puis il a ajouté deux médailles d’or en deux jours, en Chine, la semaine suivante.

Les skieurs acrobatiques en bosses reprendront l’action le 15 janvier à Kreischberg, en Autriche, pour le quatrième arrêt du circuit de la Coupe du monde.