Les Canadiennes ont démarré en force le second arrêt de la Coupe du monde de patinage de vitesse de l’ISU, à Tomakomai, au Japon, récoltant la médaille d’argent en poursuite par équipe.

Ivanie Blondin, Isabelle Weidemann et Keri Morrison sont montées sur le tout premier podium de la compétition, tôt ce matin. Elles ont arrêté le chrono à 3 minutes 5,950 secondes, terminant derrière les Japonaises (3:02,370), qui en sont à leur seconde victoire consécutive, et tout juste devant les Russes (3:06,690). C’est une médaille d’autant plus réjouissantes pour les Canadiennes qui avaient terminé au pied du podium la semaine dernière, au Japon.

View this post on Instagram

Dreamy. 🌅 #silverlining

A post shared by Isabelle Weidemann (@i_weidemann) on

« C’est ma première médaille de la Coupe du monde et c’est une sensation formidable d’y être arrivée avec ces filles-là, a dit Morrison après la course. Nous étions venues près la saison dernière, mais cette fois nous y sommes enfin parvenues ! […] Nous avions un vrai bon plan de course pour la poursuite par équipes à la première Coupe du monde, la semaine dernière, et nous avons fignolé certaines petites choses en vue de cette course-ci. »

Fait intéressant, cette compétition se déroule sur un anneau extérieur, une première dans le circuit de Coupe du monde. C’était d’ailleurs plutôt frisquet pour les patineurs, alors qu’il faisait seulement 4 degrés Celsius au moment de la course.

La Coupe du monde se poursuit à Tomakomai jusqu’à dimanche. Les 11 membres de l’équipe canadienne prendront tous part aux épreuves individuelles qui auront lieu à l’occasion de la deuxième journée de compétition, samedi. Blondin, Morrison et Weidemann disputeront le 1500 m féminin, tandis que Antoine Gélinas-Beaulieu, Ted-Jan Bloemen, Jordan Belchos et David La Rue sont inscrits au 1500 m masculin.