La plupart des gens trouvent difficile de maîtriser un sport au niveau olympique. Imaginez-vous exceller dans 10 disciplines à ce niveau?

C’est le cas de Pierce LePage, un athlète de la Prochaine génération.

Pierce est un décathlonien qui a débuté avec le triple saut à l’école primaire et qui, cette année, a remporté une médaille d’argent en décathlon aux Jeux du Commonwealth de Gold Coast 2018, sa première grande compétition internationale. Pas trop mal.

À LIRE: Jeux du Commonwealth: le Canada met la main sur sept médailles au jour 6

L’athlète discret n’a jamais eu l’intention de devenir un décathlonien, mais son entraîneur personnel a compris son potentiel et il est passé peu à peu d’une discipline à huit, puis à DIX. Sa vie est rapidement passée d’une adolescence normale à une vie axée sur l’entraînement, qu’il effectue six jours par semaine, les compétitions partout dans le monde et les traitements pour les nombreuses blessures qu’il a subies et malgré lesquelles il a concouru. Sa persévérance et son attitude positive lui permettent de poursuivre son ascension.

Gravissant les échelons de façon constante, il a battu le record canadien junior en décathlon en 2015 et a remporté le titre en décathlon aux championnats canadiens d’athlétisme de 2017.

Le coût associé à la pratique du sport est une autre chose qui grimpe de façon constante dans la vie de Pierce. La participation à seule compétition internationale peut coûter environ 6000 dollars, uniquement pour son transport et celui de son équipement. Expédier une seule de ses perches peut coûter plus de 1000 dollars pour un ALLER SIMPLE. Sans parler du coût de son entraîneur, de ses entraînements, de ses repas, de son hébergement et de toute médecine sportive spécialisée dont il pourrait avoir besoin pour les diverses blessures qu’il pourrait subir.

À 22 ans, c’est une dette considérable à porter tout en représentant votre pays sur la scène internationale. Au fur et à mesure qu’il accumule les succès, ce fardeau financier s’alourdit. Son prochain objectif est de participer aux Championnats du monde de 2019 au Qatar, puis aux Jeux olympiques de Tokyo en 2020. Tout cela alors qu’il utilise le peu de temps libre dont il dispose pour étudier le droit criminel à l’Université York. Défi accepté.

Vincent Ethier©2018

Grâce à votre aide, Pierce n’aura plus à s’inquiéter de son stress financier et pourra se concentrer sur son sport. Sa famille profitera d’un peu de répit en sachant qu’elle n’a pas à s’inquiéter de ce que le prochain niveau sportif qu’atteindra leur fils leur coûtera. Ils pourront ainsi attendre avec quiétude le jour où leur fils montera sur le podium en portant fièrement les couleurs de son pays en tant que membre de l’Équipe olympique canadienne.

La campagne 5à8 a été créée pour inspirer les Canadiens à aider ces jeunes espoirs olympiques qui consacrent leur vie à nous représenter sur la scène internationale tout en accumulant des factures extraordinaires et qui sont souvent endettés au terme de leur carrière. Pire encore, de nombreux athlètes doivent faire le choix difficile de quitter le sport, ne disposant plus des fonds nécessaires pour vivre et poursuivre leur quête d’une médaille d’or.

Pour en savoir plus et pour faire un don

Participer à la campagne 5à8 permet à plus de jeunes athlètes canadiens de poursuivre leurs rêves et de les réaliser. Ensemble, nous pouvons aider nos athlètes à réussir.

S’il vous plaît, donnez à 5à8. Nos jeunes athlètes ont besoin de vous.