Kelita Zupancic a remporté l’argent chez les 70 kg, et Catherine Beauchemin-Pinard a gagné la médaille de bronze chez les 63 kg, samedi, au Grand Prix de judo de Hohhot, en Chine. Tout ça, après la domination des canadiennes dans la catégorie des 57 kg, hier.

Il s’agit d’une troisième victoire pour Zupancic cette année, après ses médailles d’argent à Tbilissi et Antalya. Cette fois, elle affrontait en finale la Danoise Sanne Van Dijke, qui a remporté la médaille d’or. Le bronze est revenu à Chizuru Arai, du Japon, et à Gemma Howell, de la Grande-Bretagne.

De son côté, Beauchemin-Pinard est montée sur le podium pour la seconde fois cette saison, après avoir remporté l’argent aux Championnats panaméricains, elle qui en est encore à ses débuts dans la catégorie 63 kg. Elle a croisé le fer avec Ketleyn Quadros, du Brésil, afin de s’emparer du bronze. Elle partage la troisième place avec Gankhaich Bold, de la Mongolie. C’est la Japonaise Aimi Nouchi qui remporte les grands honneurs, alors que l’Israélienne Gili Sharir repart avec l’argent.

Le Grand Prix d’Hohhot est la première compétition où les résultats sont considérés au classement en vue d’une qualification olympique. Le 25 mai 2020, les 18 meilleurs judokas au classement mondial issus des sept catégories chez les hommes et les femmes seront qualifiés pour les Jeux. Chaque pays est cependant limité à un seul athlète par catégorie.