Tandis que le rideau s’apprête à tomber sur les Jeux olympiques d’hiver de PyeongChang 2018, prenons le temps de revenir sur les nombreux moments mémorables du Canada à ces Jeux.

Non seulement ces Jeux ont laissé une marque indélébile sur la vie des athlètes et de tous ceux qui les ont aidés à s’y rendre, mais ils ont offert aux Canadiens de beaux moments dont le souvenir restera gravé dans leur mémoire pendant encore des années.

Et bien que la liste ne saurait capter complètement toute l’euphorie de PyeongChang 2018, jetons un coup d’œil sur certains des meilleurs moments d’Équipe Canada :

Les athlètes canadiens font leur entrée dans le Stade olympique de PyeongChang lors de la cérémonie d'ouverture des Jeux olympiques d'hiver de PyeongChang 2018, en Corée du Sud (Photo : Vincent Ethier/COC)

Les athlètes canadiens font leur entrée dans le Stade olympique de PyeongChang lors de la cérémonie d’ouverture des Jeux olympiques d’hiver de PyeongChang 2018, en Corée du Sud (Photo : Vincent Ethier/COC)

Tessa et Scott, 1re partie

La cérémonie d’ouverture est un des faits marquants de toute édition des Jeux olympiques, alors que les athlètes, heureux d’avoir atteint le sommet de la compétition dans leur sport, se laissent envahir par l’exaltation qui s’y dégage. Les sourires sur le visage des athlètes canadiens — menés par les porte-drapeaux Tessa Virtue et Scott Moir — ont fait naître chez nous un sentiment d’émerveillement et une certaine anticipation.

Les Canadiens Kaitlyn Lawes et John Morris disputent le match de la médaille d'or du tournoi de curling double mixte contre la Suisse aux Jeux olympiques d'hiver de PyeongChang 2018, au Centre de curling de Gangneung, le 13 février 2018. (Photo : Vincent Ethier/COC)

Les Canadiens Kaitlyn Lawes et John Morris disputent le match de la médaille d’or du tournoi de curling double mixte contre la Suisse aux Jeux olympiques d’hiver de PyeongChang 2018, au Centre de curling de Gangneung, le 13 février 2018. (Photo : Vincent Ethier/COC)

La magie est dans le mixte

Nul ne savait vraiment à quoi s’attendre de l’épreuve de curling double mixte, qui a fait cette année son entrée dans le programme olympique. Mais les Canadiens Kaitlyn Lawes et John Morris se sont adjugé la médaille d’or, ce qui a poussé Morris à soulever spontanément sa partenaire dans les airs en célébration.

Alex Gough, d'Équipe Canada, célèbre sa médaille de bronze décrochée en luge individuelle féminine au Centre de glisse d'Alpensia, à PyeongChang, en Corée du Sud, le mardi 13 février 2018. C'est la première médaille de l'histoire remportée par Équipe Canada en luge. (Photo : David Jackson)

Alex Gough, d’Équipe Canada, célèbre sa médaille de bronze décrochée en luge individuelle féminine au Centre de glisse d’Alpensia, à PyeongChang, en Corée du Sud, le mardi 13 février 2018. C’est la première médaille de l’histoire remportée par Équipe Canada en luge. (Photo : David Jackson)

Les lugeurs sont de véritables gagnants

Gagner sa première médaille olympique, c’est bien, mais gagner la toute première médaille olympique de son pays dans un sport est encore mieux. Le Canada n’avait jamais mis la main sur une médaille en luge jusqu’à ce qu’Alex Gough remporte le bronze à l’épreuve simple féminine. Puis, quelques jours plus tard, elle a aidé le Canada à gagner l’argent au relais par équipes.

Les Canadiens Tessa Virtue et Scott Moir remportent l'or en danse sur glace au Palais des glaces de Gangneung, aux Jeux olympiques d'hiver

Les Canadiens Tessa Virtue et Scott Moir remportent l’or en danse sur glace au Palais des glaces de Gangneung, aux Jeux olympiques d’hiver

Tessa et Scott, 2e partie

On s’étonne que la surface de la patinoire du Palais des glaces de Gangneung n’ait pas fondu, tant le numéro présenté par le couple de danseurs sur glace était torride. Leur performance, qui a fasciné les spectateurs du monde entier, leur a d’ailleurs valu une médaille d’or.

Les Canadiennes Kelsey Serwa et Brittany Phelan célèbrent leurs médailles d'or et d'argent lors de la cérémonie de remise des médailles aux Jeux olympiques d'hiver de PyeongChang 2018, en Corée du Sud, le vendredi 23 février 2018. Également sur la photo, la médaillée de bronze Fanny Smith, de la Suisse. (LA PRESSE CANADIENNE/HO - COC Ð David Jackson)

Les Canadiennes Kelsey Serwa et Brittany Phelan célèbrent leurs médailles d’or et d’argent lors de la cérémonie de remise des médailles aux Jeux olympiques d’hiver de PyeongChang 2018, en Corée du Sud, le vendredi 23 février 2018. Également sur la photo, la médaillée de bronze Fanny Smith, de la Suisse. (LA PRESSE CANADIENNE/HO – COC Ð David Jackson)

Le pouvoir de l’amitié

Au cours des trois dernières années, les athlètes de ski cross et meilleures amies Kelsey Serwa et Brittany Phelan ont tout fait ensemble. C’est également ce qu’elles ont fait à PyeongChang, en dévalant la piste ensemble lors de la grande finale pour remporter l’or (Serwa) et l’argent (Phelan).

Tessa et Scott, 3e partie

Dans un élan de spontanéité qui a suscité l’approbation et l’empathie de millions de Canadiens, Moir a décidé, disons, d’exprimer ses sentiments lors du match pour la médaille d’or entre le Canada et les États-Unis.

Alors que son coéquipier, Patrick Chan, assis à ses côtés le dévisageait d’un air préoccupé, toute une nation s’est demandé : mais où est Tessa? Elle regardait elle aussi :

Ils ne sont pas les chouchous du Canada pour rien.

L'attaquante du Canada Melodie Daoust (15) tente de déjouer la gardienne des États Unis Madeline Rooney (35) lors de la finale de hockey féminin entre le Canada et les États Unis, aux Jeux olympiques d'hiver de PyeongChang 2018, au Centre de hockey de Gangneung, le 22 février 2018, en Corée du Sud (Photo : Vincent Ethier/COC)

L’attaquante du Canada Melodie Daoust (15) tente de déjouer la gardienne des États Unis Madeline Rooney (35) lors de la finale de hockey féminin entre le Canada et les États Unis, aux Jeux olympiques d’hiver de PyeongChang 2018, au Centre de hockey de Gangneung, le 22 février 2018, en Corée du Sud (Photo : Vincent Ethier/COC)

Le fait d’armes de Daoust

La finale de hockey féminin a été la réédition d’un classique entre deux voisines rivales. Et même si le Canada n’a pas obtenu le résultat souhaité (ayant perdu par 3-2 en tirs de barrage), cela ne devrait pas éclipser l’un des buts les plus remarquables inscrits dans un match de hockey aux Jeux olympiques d’hiver, courtoisie de l’attaquante canadienne Melodie Daoust lors des tirs de barrage.

Kaetlyn Osmond remporte le bronze en patinage artistique féminin aux Jeux olympiques d'hiver de PyeongChang 2018, au Palais de glace de Gangneung, le 23 février 2018, en Corée du Sud (Photo : Vincent Ethier/COC)

Kaetlyn Osmond remporte le bronze en patinage artistique féminin aux Jeux olympiques d’hiver de PyeongChang 2018, au Palais de glace de Gangneung, le 23 février 2018, en Corée du Sud (Photo : Vincent Ethier/COC)

De nouveaux sommets

Kaetlyn Osmond avait déjà deux médailles olympiques à son palmarès (la médaille d’argent remportée à l’épreuve par équipes à Sotchi 2014 et la médaille d’or obtenue dans cette même épreuve à PyeongChang 2018) avant que ne commence l’épreuve individuelle en simple. Mais sa médaille de bronze est spéciale, non seulement parce que c’est sa première médaille individuelle, mais aussi parce que c’était la 27e remportée par le Canada à ces Jeux, un nouveau record national.

 Le Canadien Alex Harvey au 50 km départ groupé en style classique au Centre de ski de fond d'Alpensia lors des Jeux olympiques d'hiver de PyeongChang 2018 à PyeongChang, en Corée du Sud, le 24 février 2018. (Photo : Vaughn Ridley/COC)Le Canadien Alex Harvey au 50 km départ groupé en style classique au Centre de ski de fond d’Alpensia lors des Jeux olympiques d’hiver de PyeongChang 2018 à PyeongChang, en Corée du Sud, le 24 février 2018. (Photo : Vaughn Ridley/COC)

Harvey le prodige

À ses troisièmes et derniers Jeux olympiques, le fondeur Alex Harvey a tout donné et a terminé au huitième rang du 30 km skiathlon, au septième rang du 15 km en style libre et à une cruelle quatrième place à la rigoureuse course de 50 km en style classique. Médaille ou non, son esprit de compétition marquera les Canadiens au-delà de PyeongChang.

Kim Boutin a terminé 2e de l'épreuve féminine de 1000 m en patinage de vitesse sur courte piste aux Jeux olympiques d'hiver de PyeongChang 2018 au Palais de glace de Gangneung, le 22 février 2018 à Pyeongchang, Corée du Sud (Photo : Vincent Ethier/COC)

Kim Boutin a terminé 2e de l’épreuve féminine de 1000 m en patinage de vitesse sur courte piste aux Jeux olympiques d’hiver de PyeongChang 2018 au Palais de glace de Gangneung, le 22 février 2018 à Pyeongchang, Corée du Sud (Photo : Vincent Ethier/COC)

Boutin à l’honneur

La patineuse de vitesse sur courte piste, Kim Boutin a été la seule triple médaillée du Canada à ces Jeux et nous a offert plusieurs moments mémorables. Elle a donc mérité l’honneur de porter le drapeau du Canada à la cérémonie de clôture.