« Les Hollandais ont remporté toutes leurs médailles en patinage de vitesse » semble être une phrase qu’on lance pour impressionner la galerie, mais elle est tout à fait vraie.

PyeongChang 2018 a été la scène de plusieurs merveilleux moments. Évidemment, les exploits canadiens nous touchent particulièrement à Olympique.ca, mais ce serait nuire à la beauté des Jeux que de passer sous silence certaines excellentes performances des autres pays.

Allemagne

Le tableau officiel des médailles olympiques classe les pays selon les médailles d’or obtenues. Dans ce contexte, l’Allemagne remporte la course aux médailles en Corée, même si la Norvège a le plus grand nombre de médailles. À 14, l’Allemagne égalise le record du Canada à Vancouver 2010 pour le nombre de médailles obtenues aux Jeux d’hiver par un pays. Soulignons les performances de Francesco Friedrich (bobsleigh) et Natalie Geisenberger (luge), qui leur ont valu chacun la médaille d’or.

Norvège

Les 38 médailles de la Norvège sont un record historique aux Jeux d’hiver et le pays est tout juste derrière l’Allemagne au compte des médailles d’or. Les podiums se sont multipliés pour l’équipe de ski de fond – la meilleure source de médailles du pays – dont la récolte est menée par Marit Bjoergen. Elle a obtenu quatre médailles en Corée (une d’or, une d’argent et deux de bronze), soit 14 en carrière.

L’athlète de 37 ans est l’olympienne d’hiver la plus décorée de tous les temps, tous genres confondus.

Marit Bjoergen célèbre après avoir gagné l’or au 30 km, à PyeongChang 2018. (AP Photo/Dmitri Lovetsky)

Pays-Bas

Comme mentionné plus tôt, les 20 médailles des Pays-Bas (huit d’or, six d’argent et six de bronze) ont été remportées en patinage de vitesse (16 sur longue piste et quatre sur courte piste). Jorien ter Mors a atteint le podium sur chacune des pistes. Elle a mis la main sur la médaille d’or au 1000 m sur longue piste avant de rejoindre ses coéquipières sur courte piste avec qui elle a obtenu le bronze au relais 3000 m.

Jorien ter Mors célèbre sa victoire au 1000 m à PyeongChang 2018. (AP Photo/John Locher)

Corée du Sud

La nation hôte a eu sa meilleure récolte aux Jeux olympiques d’hiver avec 16 médailles (cinq d’or, sept d’argent et quatre de bronze). Comme prévu, les patineurs de vitesse ont été les plus prolifiques, remportant 13 de ces médailles, sept sur longue piste et six sur courte piste, où Choi Min-jeong a été double médaillée.

Choi Min-jeong pose avec sa médaille d’or du 1500 m à PyeongChang 2018. (AP Photo/Morry Gash)

Japon

Le pays hôte des prochains Jeux olympiques en 2020, où les sports d’été enverront un contingent de milliers d’athlètes vers Tokyo, sa capitale, le Japon basculera en mode accueil en profitant de l’élan de ces Jeux. Son total de 13 médailles (quatre d’or, cinq d’argent et quatre de bronze) est sa meilleure récolte. Yuzuru Hanyu y a contribué en devenant le premier double champion olympique consécutif en patinage artistique depuis que l’Américain Richard Button avait réussi l’exploit en 1948 et 1952.

Yuzuru Hanyu célèbre après avoir gagné la médaille d’or à l’épreuve individuelle de patinage artistique, à PyeongChang 2018. (AP Photo/Bernat Armangue)

États-Unis

Les États-Unis n’ont pas vécu des Jeux qui répondent à leurs standards habituellement élevés. Leur compte de médailles est notamment passé de 28 il y a quatre ans à 23 en Corée. Cependant, on ne peut passer sous silence les neuf médailles d’or, y compris deux titres olympiques qui appartenaient au Canada depuis Turin 2006, soit celui en curling masculin et en hockey féminin.

Athlètes olympiques de Russie

À ces Jeux, l’exploit des athlètes olympiques de Russie le plus notable est de loin la rivalité qui opposait Alina Zagitova et Evgenia Medvedeva en patinage artistique. Les deux adolescentes ont terminé au premier et au second rang respectivement. Zagitova est ainsi devenue la deuxième plus jeune championne olympique en patinage artistique du haut de ses 15 ans et 281 jours, soit 26 jours de plus que Tara Lipinksi des États-Unis qui détient toujours ce record. L’équipe des Athlètes olympiques de Russie quitte la Corée avec 17 médailles.

Alina Zagitova et Evgenia Medvedeva après avoir remporté l’épreuve individuelle en patinage artistique à PyeongChang 2018.(AP Photo/David J. Phillip)

République tchèque

Selon certains, la performance individuelle la plus impressionnante à PyeongChang est celle d’Ester Ledecka. L’olympienne tchèque a surpris le monde du sport d’hiver en remportant l’épreuve du super-G féminin apparemment sur des skis empruntés à l’Américaine Mikaela Shiffrin (elle-même médaillée d’or en slalom géant). D’abord planchiste, Ledecka a doublé sa récolte de médailles d’or en remportant l’épreuve du slalom géant parallèle. Elle devient ainsi la première femme à mettre la main sur l’or dans deux disciplines aux mêmes Jeux. C’est elle qui détient les deux seules médailles d’or tchèques.

Grande-Bretagne

Certains pays où les sports d’hiver ne sont pas traditionnellement populaires réussissent parfois à produire un athlète qui domine dans une discipline en particulier. Pour les Britanniques, il s’agit de Lizzy Yarnold. L’athlète de skeleton est de nouveau championne olympique, devenant du coup la première de cette nation à remporter deux médailles d’or des Jeux olympiques d’hiver. La Grande-Bretagne a aussi réalisé son premier doublé à des Jeux d’hiver avec la troisième place en skeleton de Laura Deas.

Lizzy Yarnold et Laura Deas après leur dernière descente à PyeongChang 2018. (AP Photo/Wong Maye-E)

France

Martin Fourcade a réussi un tour du chapeau de médailles d’or en biathlon. Originaire de la France, l’athlète le plus remarquable dans cette discipline a atteint le podium cinq fois (un record olympique français) y compris un doublé de médailles d’or à Sotchi 2014. Âgé de 29 ans, il détient maintenant sept médailles olympiques en biathlon.

Martin Fourcade lors de sa victoire au relais mixte à PyeongChang 2018. (AP Photo/Andrew Medichini)

D’autres exploits dignes de mention incluent ceux de la Nouvelle-Zélande et l’Espagne qui ont mis fin à leur disette aux Jeux datant de 1992, alors que la Hongrie a mis fin à la sienne qui datait de 1980 en enlevant la médaille d’or au relais 5000 m en patinage de vitesse sur courte piste.

Toujours en patinage de vitesse sur courte piste, l’Italienne Arianna Fontana est devenue l’athlète de la discipline la plus décorée aux Jeux olympiques en ajoutant trois autres podiums, qui portent son compte de médailles à huit. De la Biélorussie, Darya Domracheva a ajouté à son illustre carrière en devenant la première femme à remporter quatre médailles d’or olympiques en biathlon.

Alors que ceci fait le tour des meilleures performances à PyeongChang 2018, les récits passionnants n’ont pas manqué lors de ces Jeux olympiques d’hiver. Nous nous en tiendrons à cette liste pour le moment en attendant de voir ce que Beijing 2022 nous réservera.