Dans un revirement de situation inattendu, les équipes masculine et féminine de curling du Canada repartiront de PyeongChang 2018 les mains vides.

L’équipe de Kevin Koe s’est inclinée 7-5 devant la Suisse à l’issue du match pour la médaille de bronze vendredi matin (heure du Canada) quelques jours après que celle de Rachel Homan a échoué sa qualification pour la ronde des médailles du tournoi féminin. Tout n’est pas perdu pour le Canada avec la médaille d’or gagnée par Kaitlyn Lawes et John Morris lors de la première compétition olympique de double mixte.

Pour l’équipe composée de Koe, Marc KennedyBrent Laing et Ben Hebert, il s’agissait d’une deuxième défaite aux mains de la Suisse.

 

Kevin Koe de l’équipe canadienne pendant le match pour la médaille de bronze de PyeongChang 2018 (Photo : COC/Vaughn Ridley)

Au jour 14 des compétitions, le Canada a annulé la première manche, ce qui s’est avéré une nette amélioration par rapport à la rencontre des deux équipes au tour préliminaire où la Suisse avait marqué quatre points en première manche. Encore une fois, ce sont les Helvètes qui ont été les premiers à s’inscrire au tableau avec un vol d’un point en deuxième manche.

En troisième manche, un problème de communication chez les Canadiens sur la dernière pierre de Koe a permis aux Suisses de voler un autre point pour porter le pointage à 2-0.

La quatrième manche a elle aussi commencé sur une mauvaise note, mais avec le marteau, Koe a réussi une sortie dans un angle épineux dont lui seul a le secret pour récolter deux points et remonter le moral des troupes.

En cinquième manche, Koe avait de nouveau la mission de dégager la maison, et un premier lancer puissant a envoyé trois pierres adverses hors jeu. Le quatrième joueur suisse, Benoît Schwarz, avait encore une pierre à jouer et il a réussi à placer une pierre à l’arrière de la maison avec sa première pour récolter deux autres points.

Le capitaine canadien a raté de peu sa tentative de double sortie, et Schwarz a réussi un placement avec le marteau pour donner une avance de 4-2 à son équipe à la moitié de la rencontre.

Détenteur du marteau en sixième manche, le Canada cherchait à faire pencher la balance en sa faveur. Les choses étaient bien parties avec un placement sur le bouton de la première pierre de Koe, mais une tentative de placement complexe sur sa dernière pierre s’est soldée par un seul point.

Quelques ratées de Koe en septième manche ont ouvert la porte à Schwarz qui a saisi l’occasion pour faire un placement de deux points et porter l’avantage de la Suisse à 6-3. Le capitaine canadien a tout de même gardé le cap et réussi une double sortie en huitième manche et marqué deux points pour ramener l’écart à 6-5.

Une manche de deux points pour la Suisse aurait pu signaler la fin, mais le Canada n’a accordé qu’un seul point à Schwarz pour remettre la main sur le marteau en dixième. L’écart n’était plus que de deux points.

Les Suisses n’ont pas flanché et en dixième manche, ils ont anéanti tout espoir de retour du Canada avant la dernière pierre de Koe.