Avec sa participation au prochain tour du tournoi olympique en jeu, l’équipe Homan a renoué avec la victoire au jour 9 et revient dans la course aux médailles à PyeongChang 2018.

L’équipe de la capitaine Rachel Homan a arraché une victoire de 10-8 à la Suisse, dimanche matin (heure du Canada), pour un deuxième gain au tour préliminaire. L’équipe a commencé la compétition avec trois défaites, et certains se demandaient s’il y avait toujours espoir que le Canada poursuive sa série de podiums en curling olympique. Homan, Emma Miskew, Joanne Courtney et Lisa Weagle n’ont pas dit leur dernier mot. Avec leur fiche de deux victoires et trois défaites, et quatre matchs à disputer, leur destin est loin d’être joué. La porte du tour suivant n’est pas encore fermée.

L’équipe canadienne de la capitaine Rachel Homan lors du tour de qualification du tournoi de curling à PyeongChang 2018, le mercredi 14 février 2018. (Photo du CPC de Stephen Hosier)

C’est la Suisse qui a inscrit le premier point de la rencontre en première manche. Pour les Canadiennes, la situation était moins alarmante que celle de leurs compatriotes de l’équipe Koe qui, au jour 9, ont concédé quatre points en première manche, un déficit qu’ils ne sont pas arrivés à combler.

Homan a annulé la deuxième manche et profité de son avantage pour marquer deux points en troisième manche pour donner au Canada une avance de 2-1.

En quatrième manche, Homan a connu les mêmes problèmes de force qui l’ont affligée en début de tournoi, et la capitaine suisse, Silvana Tirinzoni, a profité de l’occasion pour donner à son équipe trois points pour une avance de deux points.

Tout comme l’équipe Koe plus tôt dans la journée de compétition olympique, l’équipe Homan s’est retrouvée à faire du rattrapage. Les Canadiennes n’ont pas attendu longtemps avant d’effacer l’avance des Suisses, et Homan a réussi un placement sur le cercle de quatre pieds en cinquième manche pour engranger deux points et créer l’égalité 4-4.

Après une erreur d’Homan, Tirinzoni a conclu la sixième manche avec un lancer puissant, creusant de nouveau l’écart avec une avance de trois points à l’avantage de Suisse. Avec peu de temps pour remonter la pente, Équipe Homan s’est retrouvée de nouveau dans la même position que celle de Koe.

Avec un placement sur le bouton sur sa dernière pierre de la manche suivante, Homan a récolté deux points et ramené le pointage à 7-6 à l’avantage de la Suisse après sept manches. Équipe Koe avait dû composer avec le même scénario, mais c’est ici que le destin des équipes canadiennes diverge.

Tirinzoni a réussi un frapper-et-rester simple qui lui a valu un point en huitième manche, et le marteau est revenu dans le giron canadien en neuvième manche.

Équipe canadienne de Rachel Homan lors du tour de qualification de curling à PyeongChang 2018, le mercredi 14 février 2018. (COC/Stephen Hosier)

Le Canada a demandé un temps d’arrêt pour discuter de stratégie avant la première pierre de Homan en neuvième manche, réalisant que le reste du tournoi était en jeu. Elles ne l’ont pas fait pour rien et, aidée de quelques ratés du côté suisse, Homan a éliminé la dernière pierre suisse en échange de trois points pour prendre la tête 9-8.

Dans une dixième manche tendue, le Canada a forcé Tirinzoni à faire un placement difficile dans l’espoir de provoquer l’égalité et de jouer une manche supplémentaire, mais le lancer de la capitaine suisse avait trop de force et le Canada s’en est tiré avec un vol et la victoire.

L’équipe Homan se mesurera ensuite au Japon, dimanche à 19 h 05 (HE) /16 h 05 (HP). Peu après, l’équipe Koe affrontera les États-Unis à 00 h 05 (HE) lundi / 21 h 05 (HP) dimanche.