S’il y a une chose que Patrick Chan pourrait vouloir recommencer dans sa carrière exceptionnelle, ce serait comment il a appris à faire un triple axel.

« J’ai la chance d’avoir du talent en patinage artistique, mais sans les aptitudes pour faire un triple axel », a-t-il avoué après avoir encore une fois chuté lors de son programme court à l’épreuve individuelle chez les hommes.

Cette fois, l’erreur est arrivée juste après qu’il ait atterri une quadruple boucle piquée et un combo triple Lutz-triple boucle piquée. Ç’a été un facteur énorme de son pointage de 90,01 au programme court, le laissant en sixième place. Cela assure sa présence à la finale pour sa dernière performance olympique, mais il y a un grand écart qui le sépare du podium.

Photo COC/Jason Ransom

Faisant ses débuts olympiques, le numéro 2 au Canada, Keegan Messing, a réussi à percer le top 10 avec un programme court qui incluait un combo quadruple boucle piquée-triple boucle piquée. Mais il n’a pas su atterrir son triple axel lui non plus. Il a récolté 85,11 points.

En tête du classement, on retrouve le champion olympique Yuzuru Hanyu. Le Japonais a obtenu un score de 111,68 points. L’Espagnol Javier Fernandez arrive deuxième avec 107,58 points. Le troisième rang est occupé par un autre Japonais, Shoma Uno, avec 104,17 points.

Keegan Messing présente son programme court lors des qualifications en patinage artistique. LA PRESSE CANADIENNE/HO – COC – Jason Ransom