Parler est l’une des premières étapes pour éliminer les embûches associées à la maladie mentale.

 Alors, parlons-en.

Le mercredi 31 janvier, les Canadiens pourront appuyer les initiatives en santé mentale en participant à la Journée Bell Cause pour la cause.

Bell Cause pour la cause est une campagne qui vise à éliminer la stigmatisation associée à la maladie mentale et à amasser des fonds qui financeront l’accès aux soins, aux ressources et à la recherche sur le sujet.

Où que vous soyez et à n’importe quel moment de la journée vous pourrez joindre la conversation grâce à votre téléphone cellulaire, et chaque contribution fera la différence. Que vous envoyiez des textos que vous parliez ou que vous partagiez sur les médias sociaux, Bell versera cinq cents pour chaque action admissible (plus de détails ci-dessous).

L’impact de la journée Bell Cause pour la cause

La médaillée olympique à six reprises, Clara Hughes, est la porte-parole nationale de la Journée Bell Cause pour la cause depuis le début de la campagne, s’ouvrant sur son combat contre la dépression. En 2014, Hughes a parcouru le Canada à vélo, pédalant plus de 11 000 kilomètres à travers 105 communautés pour partager son histoire et promouvoir des changements positifs dans la perception de la maladie mentale.


Clara Hughes, patineuse de vitesse et cycliste olympique canadienne, lors de son Grand Tour, le lundi 30 juin 2014. (Photo: Fred Chartrand)

L’histoire de Clara a montré que n’importe qui, y compris les athlètes olympiques, peut être sujet à une maladie mentale. En fait, un Canadien sur cinq — peu importe son âge, son sexe ou son statut social — est personnellement touché par une maladie mentale à un moment de sa vie. Mais la stigmatisation qui y est associée est la principale raison pour laquelle les deux tiers de ceux qui en souffrent n’osent pas chercher d’aide.

Avec votre implication, la Journée Bell Cause pour la cause change la donne.

Au cours des sept dernières années, plus de 700 000 personnes ont bénéficié d’un accès aux soins en santé mentale grâce à des dons de 86,5 millions de dollars amassés lors de la Journée Bell Cause pour la cause. L’objectif cette année est de battre le record de l’an dernier de 131 705 010 interactions pour un total de 6 585 250,50 $ en fonds amassés.

Comment s’impliquer et mettre fin à la stigmatisation liée à la maladie mentale

Pour chacune des actions suivantes, Bell versera cinq cents à son fonds communautaire, ce qui permettra de financer des initiatives en santé mentale partout au pays :

  • Tous les messages texte (n’oubliez pas de désactiver iMessage !) et les appels mobiles ou interurbains effectués par les clients de Bell et de Bell Aliant
  • Tous les tweets ou publications Instagram utilisant le hashtag #BellCause
  • Chaque utilisation du géofiltre Bell Cause sur Snapchat
  • Chaque visionnement de la vidéo de la Journée Bell Cause pour la cause sur Facebook

Voici cinq façons dont vous pouvez aider à mettre fin à la stigmatisation : renseignez-vous sur les faits et les mythes de la maladie mentale, comprenez que les mots peuvent aider — mais ils peuvent aussi nuire —, employez donc les bons, soyez gentil, écoutez et offrez votre aide aux personnes en difficulté, et, bien évidemment, faites partie de la conversation.

Après tout, personne ne devrait souffrir en silence.

Bell est un partenaire national du Comité olympique canadien depuis 1999.