Olivier Rochon a pris la troisième place avec un résultat de 120,24 afin de remporter sa première médaille en Coupe du monde de 2018, vendredi à Lake Placid.

Rochon a terminé derrière le Chinois Jia Zongyang, qui a offert la meilleure performance de la journée avec 126,99 points, alors que l’Ukrainien Oleksander Abramenko s’est retrouvé sur la deuxième marche du podium avec 123,45 points.

Le Canadien Olivier Rochon durant un de ses sauts, à l’occasion de la Coupe du monde de ski acrobatique, le 5 février 2016, en Utah.(AP Photo/Rick Bowmer)

L’athlète originaire de Gatineau se réjouissait du résultat final, après la compétition. « Aujourd’hui tout s’est aligné pour moi, j’ai eu un saut de qualification assez bon pour passer en finale et j’ai amélioré mon pointage ensuite pour terminer en super finale avec un lay double full full qui est un saut un peu plus facile, mais avec lequel j’ai eu mon meilleur pointage à vie. Nous voulions suivre un plan conservateur pour avoir un bon résultat et c’était une bonne décision», a-t-il expliqué.

Le Canadien âgé de 28 ans espère maintenant pouvoir accomplir son rêve de participer aux Jeux olympiques, alors que le Canada annoncera la composition de son équipe en ski acrobatique pour PyeongChang 2018 ce lundi. Rochon n’avait pas réussi à se qualifier pour Sotchi en 2014 en raison d’une blessure au ligament croisé antérieur, qu’il avait subie quelques mois avant les Jeux. Champion du classement général de la Coupe du monde en 2012, le dernier podium d’Olivier Rochon remontait à février 2016, où il avait remporté la médaille d’argent à Deer Valley, en Utah.

Il s’agissait de la dernière Coupe du monde avant PyeongChang 2018. Les compétitions de ski acrobatique débuteront le 9 février prochain, avec la présentation du ski sur bosses.