Montréal est le lieu de naissance du hockey organisé, qui a débuté avec un match à la patinoire Victoria en 1875.

Le hockey fait partie des Jeux olympiques d’hiver depuis Chamonix 1924. Le hockey féminin a été ajouté au programme olympique à Nagano 1998. Le Canada est le pays qui a connu le plus de succès en hockey aux Olympiques, remportant au total 13 médailles d’or.

Apprenez le jargon du hockey en hangul Corée et soyez prêts à encourager Équipe Canada à l’aréna Gangneung à PyeongChang 2018.

Bâton de hockey

Le bâton est l’élément d’équipement le plus important utilisé par les joueurs pour déplacer et lancer la rondelle. Le bâton de hockey était auparavant complètement fait de bois, mais avec le temps d’autres matériaux plus flexibles que le bois ont gagné en popularité.

Rondelle

Une rondelle est faite de caoutchouc noir vulcanisé et elle est utilisée pour marquer des buts au hockey. Fait intéressant, vous pourriez entendre des commentateurs ou des fans dire «enfiler l’aiguille» pour réfèrer à l’action de marquer un but. Le fil étant la rondelle et le but représentant le chas de l’aiguille.

Lancer frappé

Le lancer frappé est le tir le plus puissant au hockey. La force de ce lancer le rend toutefois moins précis que les autres types de tir. Les meilleurs tireurs peuvent faire des lancers atteignant des vitesses au-delà des 160 km/h.

Tir du poignet (손목 샷) [sonmok-syas]

Les tirs du poignet s’appuient sur la force du bras contrairement au lancer frappé qui requiert la force du corps entier. Il est généralement plus précis qu’un lancer frappé, mais il est moins rapide.

Mise au jeu

Pour recommencer le jeu après chaque arrêt, la mise au jeu se déroule sur l’une des neuf locations désignées sur la glace. Un arbitre laisse tomber la rondelle et un membre de chaque équipe tente d’utiliser leur bâton pour passer la rondelle à ses coéquipiers.

Échappée

L’échappée est l’un des moments les plus excitants au hockey, quand un joueur avec la rondelle se déprend de la défensive adverse. Cette action permet un affrontement un contre un avec le gardien de but.

Bandes (보드) [bodeu]

Les bandes sont installées tout autour de la patinoire délimitant l’espace de jeu. Vous verrez parfois la rondelle être jouée contre la bande pour déjouer un joueur adverse ou encore un joueur en plaquer un autre contre celle-ci.

Ligne rouge

La ligne rouge est une ligne de 30 cm de large séparant la surface de jeu en deux parties égales. Chaque période débute avec une mise au jeu au centre de la glace, marqué par un point de 30 cm au milieu de la ligne. La ligne rouge est aussi utilisée pour déterminer si un dégagement interdit a été commis.

Ligne bleu

 

Les lignes bleues sont deux lignes de 30 cm de largeur peintes à travers la glace à 22,86 mètres des buts. Les lignes bleues sont utilisées pour juger si un joueur est hors-jeu. Si les deux patins d’un joueur de l’équipe en offensive traversent complètement la ligne bleue avant que la rondelle touche cette même ligne, ils sont hors-jeu et le jeu s’arrête.

Dégagement refusé (아이싱) [aising]

Le dégagement refusé est la violation la plus commune en hockey sur glace. Cette infraction se produit lorsqu’un joueur lance la rondelle traverse la ligne rouge et la ligne des buts de l’équipe adverse. Quand un dégagement refusé survient, un arbitre arrête le jeu et une mise au jeu a lieu dans la zone défensive de l’équipe qui a commis l’infraction.

Zamboni

La Zamboni ou resurfaceuse est un véhicule utilisé pour nettoyer et lisser la surface de la patinoire avant que la partie commence, entre les périodes et à la fin de chaque match. La Zamboni est devenue une machine iconique évoluant à travers le temps, plusieurs patinoires vont même jusqu’à décorer leur surfaceuse pour leur donner un attrait visuel.