Lewis Irving n’aurait pu souhaiter un meilleur résultat pour amorcer la saison en Coupe du monde de saut acrobatique.

Lors de la super finale à Secret Garden, en Chine, Irving a obtenu une note de 103,68 pour atterrir sur la troisième marche du podium.

« C’est tout un soulagement, ça fait du bien! C’est mon premier podium et j’espère que ce ne sera pas le dernier! Les mots me manquent en ce moment, a dit Irving tout juste après la cérémonie des médailles. Ma stratégie aujourd’hui était de me concentrer sur un saut à la fois et de rester dans le moment présent, de récolter les notes qu’on m’attribue et de poursuivre. »

Malgré avoir été séparé de ses skis en route vers la compétition, Irving est parvenu à prendre le deuxième rang derrière le Chinois Jia Zongyang (127,88) et le Biélorusse Maxim Gustik (117,26).

Le Québécois de 22 ans qui a été sacré recrue de l’année en 2016 par la FIS a récolté 123,01 points lors de la première ronde des finales.

Olivier Rochon, son compatriote, s’était classé troisième à l’issue des qualifications, mais n’a pas été en mesure de passer en finale.

Il s’agissait d’un dixième départ pour Irving en Coupe du monde à sa troisième saison sur le circuit international. Son meilleur résultat avant aujourd’hui était une quatrième place à Deer Valley en février 2016. Le Québécois effectuait un retour à la compétition samedi après avoir raté la deuxième moitié de la dernière saison en raison d’une blessure.

L’espoir olympique sera de retour sur les pistes de Secret Garden dimanche.