Deux ans après avoir abaissé la marque mondiale au 10 000 m, le Canadien Ted-Jan Bloemen a prouvé qu’il avait ce qu’il fallait pour dominer les longues distances de patinage de vitesse en remportant l’or au 5000 m à la Coupe du monde de Salt Lake City, et ce en un temps record.

Ted-Jan Bloemen célèbre son record du monde au 5000 m à la Coupe du monde de Salt Lake City, le 10 décembre 2017. (AP Photo/Rick Bowmer)

Une semaine après avoir remporté l’argent sur cette distance à Calgary, Bloemen a éclipsé les autres patineurs à l’Anneau de Salt Lake City avec un chrono de 6:01,86 seconde, retranchant 1,46 seconde du record établi par Sven Kramer il y a de cela une décennie.

Consider that record smashed/le record est fracassé!!! 🎥 @dennym16 #wcspeed

A post shared by SSC | PVC (@ssc_pvc) on

L’Allemand Patrick Beckert a pris le deuxième rang avec un temps de 6:07,02 secondes suivi de son compatriote Moritz Geisreiter (6:07,31 s). Beckert avait d’ailleurs partagé le podium de Calgary avec Bloemen alors qu’il avait terminé troisième.