Deux ans après avoir abaissé la marque mondiale au 10 000 m, le Canadien Ted-Jan Bloemen a prouvé qu’il avait ce qu’il fallait pour dominer les longues distances de patinage de vitesse en remportant l’or au 5000 m à la Coupe du monde de Salt Lake City, et ce en un temps record.

Ted-Jan Bloemen célèbre son record du monde au 5000 m à la Coupe du monde de Salt Lake City, le 10 décembre 2017. (AP Photo/Rick Bowmer)

Une semaine après avoir remporté l’argent sur cette distance à Calgary, Bloemen a éclipsé les autres patineurs à l’Anneau de Salt Lake City avec un chrono de 6:01,86 seconde, retranchant 1,46 seconde du record établi par Sven Kramer il y a de cela une décennie.

L’Allemand Patrick Beckert a pris le deuxième rang avec un temps de 6:07,02 secondes suivi de son compatriote Moritz Geisreiter (6:07,31 s). Beckert avait d’ailleurs partagé le podium de Calgary avec Bloemen alors qu’il avait terminé troisième.

Il s’agit de la deuxième médaille de Bloemen de la Coupe du monde de Salt Lake City. Le Canadien avait aussi raflé l’or avec ses coéquipiers de la poursuite par équipes.