Les Canadiens Christopher Spring et Neville Wright ont obtenu la médaille d’argent en bob à deux à la Coupe du monde de Winterberg, samedi.

Spring et Wright ont complété l’épreuve avec un chrono cumulatif d’une minute et 51,76 secondes, ex aequo avec les Allemands Francesco Friedrich et Thorsten Margis. Ces deux équipages ont concédé seulement 12 centièmes de seconde aux éventuels vainqueurs, les Suisses Clemens Bracher et Michael Kuonen.

Chris Spring et Neville Wright d'Équipe Canada en action à la Coupe du monde de bobsleigh à Whistler, le 24 novembre 2017.

Christopher Spring et Neville Wright d’Équipe Canada en action à la Coupe du monde de bobsleigh à Whistler, le 24 novembre 2017.

«C’est toujours bien d’être sur le podium, et Neville a été un coéquipier exemplaire. Non seulement il pousse bien, mais il me donne beaucoup de confiance dans mon pilotage, et c’est ce que j’ai besoin, a noté Spring, qui est âgé de 33 ans. Je suis un gars d’instinct, et lorsque je suis dans ma zone, alors le bob glisse de la bonne façon. C’est l’impondérable que je recherche.»

Il s’agissait de la cinquième médaille en carrière en bob à deux de Spring, qui compte deux victoires. Il a aussi grimpé sur le podium à trois reprises en bob à quatre. Tous ces exploits se sont produits sur les pistes de Whistler, en C.-B., Calgary, Lake Placid, dans l’État de New York, ou Park City, en Utah.

«C’est ma première médaille en Europe, mais je suis passé près du podium si souvent ici, a admis Spring. Le fait que je sois maintenant grimpé sur un podium à l’extérieur de l’Amérique du Nord, ça aide ma confiance, car je sais maintenant que je peux connaître du succès partout sur la planète.»

Pour Wright, il s’agissait d’une 10e médaille sur le circuit de la Coupe du monde.

«Je savais que nous aurions un bon résultat dès le départ, car je me suis dit: ‘Nous serons rapides’, a dit le vétéran âgé de 36 ans, après avoir acquis sa quatrième médaille en bob à deux. Les impondérables jouaient en notre faveur, donc tout ce que nous avions à faire c’était de poursuivre sur notre lancée.»

Les duos canadiens formés de Justin Kripps et Alexander Kopacz ainsi que Nick Poloniato et Lascelles Brown se sont emparés des quatrième et cinquième rangs, respectivement.

Chez les dames, l’Allemande Stephanie Schneider a vaincu la championne du monde Elana Meyers Taylor et signé sa première victoire en carrière en Coupe du monde de bobsleigh.

Schneider, qui faisait équipe avec Lisa Marie Buckwitz, a devancé le duo américain formé de Meyers Taylor et Lauren Gibbs par 26 centièmes de seconde. Les championnes européennes, les Allemandes Mariama Jamanka et Annika Drazek, ont complété le podium à 0,26 seconde derrière.

La Canadienne Kaillie Humphries, qui mène au classement général, a abouti au pied du podium.

Les Jamaïcaines Jazmine Fenlator-Victorian et Carrie Russell, qui représentaient leur pays pour la première fois sur le circuit de la Coupe du monde, ont terminé septièmes.

À la mi-saison, Humphries domine le classement avec 852 points, devant Meyers Taylor (820) et Greubel Poser (803).

Nouvelles de © La Presse Canadienne, 2017. Tous droits réservés. Ce matériel ne peut pas être publié, diffusé, réécrit ou redistribué.