Le sprinteur canadien Andre De Grasse a décroché l’or de la grande finale du 100 m des Jeux panaméricains de Toronto, mercredi soir.

L’athlète de 20 ans a rallié l’arrivée avec un chrono de 10,05 secondes devant Ramon Gittens (10,07), de Barbade, et Antoine Adams (10,09), de Saint-Kitts-et-Nevis, pour ainsi remporter les honneurs de l’épreuve reine.

Lire | Bruny Surin et Donovan Bailey prêts à passer le relais à Andre De Grasse

Alors que plusieurs espéraient voir la jeune sensation fracasser le record canadien à domicile, De Grasse, lui, n’a pas laissé le poids des attentes démesurées influencer sa course.

« Je n’ai pas ressenti de pression, a-t-il indiqué. Ma famille et mes amis m’avaient dit que peu importe le dénouement, ils seraient toujours fiers de moi. La saison a été longue, et de réussir ceci, c’est merveilleux. »

Il y a un mois, aux prestigieux Championnats universitaires américains de la NCAA à Eugene, en Oregon, De Grasse avait survolé le 100 m en 9,75 secondes, neuf centièmes sous le record canadien (9,84) détenu conjointement par Donovan Bailey et Bruny Surin.

Les temps inscrits à cette course n’ont toutefois pu être homologués en raison d’un vent trop favorable.

De Grasse pourrait réaliser le doublé panaméricain en remportant la finale du 200 m sprint qui aura lieu vendredi soir au Stade d’athlétisme de l’Université York.