Les patineurs artistiques Kirsten Moore-Towers et Dylan Moscovitch méritent le titre d’athlètes de la semaine pour avoir commencé leur saison olympique avec une médaille d’argent.

Lors de Skate America à Detroit, le premier des six arrêts du Grand prix ISU, Kirsten Moore-Towers et Dylan Moscovitch ont livré deux solides performances pour terminer au deuxième rang derrière les champions du monde en titre, les Russes Tatiana Volosozhar et Maxim Trankov.

« C’est le genre de début que nous voulions pour une année olympique. Nous avons la confirmation que nous faisons la bonne chose avec nos programmes, mais nous pouvons faire encore mieux », déclarait Moscovitch

Programme court

Partenaires depuis 2009, Moore-Towers et Moscovitch ont enregistré leur record personnel au programme court et au programme libre avec un pointage cumulatif de 208.45. Leur record personnel précédent de 199.50 points remonte aux Championnats du monde de 2013 qu’ils avaient conclu au quatrième rang.

« C’est vraiment une combinaison de facteurs qui nous ont aidés à obtenir ces notes si tôt dans la saison. Nos programmes sont beaucoup plus constants, et nous sommes bien meilleurs pour raconter une histoire quand nous patinons », a dit Moore-Towers.

Programme libre

Les champions canadiens de 2011 s’apprêtent à faire leurs débuts olympiques à Sotchi. Le Canada a obtenu trois places qualificatives pour l’épreuve en couple, et les laissez-passer seront attribués aux Championnats canadiens qui auront lieu les 10 et 11 janvier à Ottawa.

Le Grand prix ISU se poursuit le week-end prochain avec les Internationaux de Patinage Canada à Saint John au Nouveau-Brunswick. Les patineurs n’ayant le droit de participer qu’à deux étapes du Grand prix, Kirsten Moore-Towers et Dylan Moscovitch ne seront pas de la partie. Ils en profiteront pour se préparer à la Coupe Rostelecom qui aura lieu à Moscou du 22 au 24 novembre. L’objectif du tandem est de se classer parmi les six premiers couples au terme des six étapes du Grand prix pour obtenir un billet pour la finale en décembre. Moore-Towers et Moscovitch ont participé deux fois à la finale du Grand prix et ils y ont terminé au cinquième rang l’an dernier.