Au cours de la semaine passée, Milos Raonic a écrit une page d’histoire tout en donnant au reste du monde un aperçu de ce que le Canada a en réserve au tennis. Le joueur de tennis de Thornhill en Ontario a remporté deux matchs en quart de finale de la Coupe Davis face à l’Italie, hissant le Canada en demi-finale pour la première fois en Coupe Davis et triomphant de l’Italie par 3-1 dans cette série au meilleur des cinq matchs. Et il l’a fait avec brio.

Pour cette raison, il mérite la reconnaissance de l’Équipe olympique canadienne à titre d’athlète de la semaine.

Raonic, un olympien des Jeux de 2012, qui occupe actuellement le 16e rang du classement de l’ATP, a inscrit le premier point du Canada dans la série lorsqu’il a défait Fabio Fognini par 6-4, 7-6(4), 7-5. Cette victoire a été suivie d’un autre gain incroyable en double par le duo composé de Daniel Nestor (Toronto, Ont.) et Vasek Pospisil (Vancouver, C.-B.) après un match de quatre heures et demie contre Daniele Bracciali et Fognini.

À une victoire près de rentrer dans l’histoire, Raonic a réussi 35 as et gagné 87 pour cent de ses premières balles de service pour ainsi avoir le dessus sur Andreas Seppi par 6-4, 6-4, 3-6, 7-5.

«  Je dois me pincer, a déclaré le capitaine de l’équipe canadienne de la Coupe Davis, Martin Laurendeau. Il y a trois ans, Milos sauvait des balles de match contre un gars de la République dominicaine à Toronto, et aujourd’hui, nous nous retrouvons dans le carré d’as… c’est un immense honneur.  »

Né au Monténégro, Raonic a déménagé au Canada avec sa famille à l’âge de trois ans et a commencé à jouer au tennis à huit ans. Le joueur de tennis de 22 ans a été l’un des premiers athlètes à se joindre au Centre national d’entraînement de Tennis Canada lorsqu’il a ouvert ses portes en 2007.

Photo : La Presse Canadienne

Milos Raonic célèbre avec le reste de l’équipe canadienne après avoir défait l’Italien Andreas Seppi pour avancer en demi-finale de la Coupe Davis. LA PRESSE CANADIENNE/Darryl Dyck

C’est en 2011 que Raonic commence à se démarquer sur la scène internationale en remportant l’Omnium SAP à San José pour décrocher son premier titre en carrière, et une semaine plus tard, il prenait la deuxième place aux Championnats américains de tennis en salle à Memphis. Cette année-là, ses exploits lui ont valu le titre de révélation de l’année de l’ATP.

L’année dernière, Raonic a obtenu sa première qualification dans une équipe olympique, et il a atteint le deuxième tour du tournoi. Il a également signé une victoire au tournoi de Chennai, en Inde et défendu son titre à San José en plus de conclure deux tournois au deuxième rang. En 2013, à ce jour, Raonic a obtenu son troisième titre d’affilée en trois participations à l’Omnium SAP.

Son meilleur classement mondial en carrière, le 13e rang, est un sommet pour un joueur de tennis canadien.

Raonic et le reste de l’équipe canadienne affronteront la Serbie en demi-finale de la Coupe Davis en septembre.

VIDÉO CONNEXE