Des examens conjoints des commandites, du marketing et du sport ont été à la base de réunions récentes tenues avec le Comité olympique des États-Unis et le Comité international olympique, alors que le Comité olympique canadien continue de forger et de renforcer ses relations à l’international avec plusieurs des organismes de sport, chefs de file mondiaux.

« Nous sommes fiers de la relation étroite que nous entretenons avec nos voisins du sud qui sont de véritables défenseurs et leaders du Mouvement olympiques, a déclaré Marcel Aubut, président du COC. L’opportunité de les rencontrer, de partager nos pratiques exemplaires et d’établir des relations sur une base de coopération avec eux et d’autres grands leaders comme le CIO, nous rappelle que nous devons constamment nous efforcer de dépasser toutes les attentes placées en nous. »

« Nous sommes dans la bonne direction, a pour sa part ajouté Jean R. Dupré, chef de la direction et secrétaire général du COC. Notre façon de penser et notre philosophie reflètent celles de nos pairs et nous confirment dans l’idée que nous allons dans la bonne direction. Nous continuerons de faire tout ce qui est en notre pouvoir pour promouvoir et soutenir les athlètes d’élite de notre nation et leur fournir les ressources pour exceller sur la scène mondiale. »

Pendant son séjour à Colorado Springs, la délégation canadienne composée de Aubut, Dupré, Chris Overholt, chef de l’exploitation et Caroline Assalian, directrice exécutive principale, Sport et Relations avec les FNS, a rencontré l’USOC et étudié les possibilités de poursuivre des initiatives communes dans les domaines du marketing, des commandites, du sport et des relations internationales. Tout au long de cette réunion de trois jours, les groupes ont également déterminé des similarités dans certains domaines comme les processus de candidature et les services aux organismes nationaux de sport.

« Le fait de rencontrer d’autres CNO établis et d’en apprendre d’eux nous permettra d’offrir des services de plus haut niveau à nos sports, a commenté Assalian. De plus, la collaboration dans le domaine des opérations aux Jeux sera non seulement mutuellement profitable à nos deux organisations, mais elle aidera également les organisateurs des Jeux multisports. »

À l’issue de la réunion à Colorado, les comités, canadien et américain, se sont mis d’accord pour tenir d’autres réunions bilatérales dans d’autres domaines. La première de ces rencontres donnera l’occasion aux équipes respectives de marketing et de communications de ces organisations de se rencontrer au cours des prochains mois pour partager et étudier les pratiques exemplaires, les voies de collaboration et les nouvelles initiatives.

Au cours de leur séjour en Suisse, Aubut et Dupré ont profité de séances productives avec le président et les membres de la direction du CIO dans les domaines relatifs à la Solidarité olympique, les droits commerciaux et les droits télévisés, ainsi que la structure de gouvernance. L’objectif du COC était de recueillir de l’information et de déterminer les façons de mieux servir ses fédérations nationales de sport et ses partenaires et de développer le Mouvement olympique au Canada.

« Même si le Mouvement olympique est présent dans le monde entier, il demeure une communauté tricotée serrée et très accueillante dans laquelle tout un chacun peut contribuer et profiter de l’expérience et de l’expertise des autres. En établissant et en maintenant ces relations, le COC sera plus efficient et pertinent en traitant avec la communauté sportive canadienne et dans le monde sportif international », a conclu Aubut.