Afin d’améliorer les résultats du Canada aux Jeux olympiques, et en particulier pour atteindre son but consistant à remporter le plus grand nombre de médailles aux Jeux olympiques de 2010 de Vancouver/Whistler, le Comité olympique canadien (COC) s’est fixé des objectifs ambitieux en matière de performance et de médailles pour les prochains Jeux et a adopté un nouveau plan audacieux pour les réaliser.

L’objectif du COC consiste à se classer parmi les trois premières nations aux Jeux olympiques de Turin en 2006 (25 médailles), parmi les 16 premiers pays aux Jeux de Beijing en 2008 (18 médailles) et en tête de toutes les nations aux Jeux de 2010 à Vancouver/Whistler (35 médailles). Ces objectifs s’inscrivent dans le cadre du plan stratégique du COC qui a été adopté à l’unanimité par le conseil d’administration du Comité lors de sa réunion semi-annuelle qui a eu lieu à Toronto, durant la fin de semaine. Le conseil d’administration du COC inclut des représentants de toutes les fédérations canadiennes de sports d’été, et d’hiver et des Jeux panaméricains, de même que des athlètes olympiques et des entraîneurs.

« Le COC estime que les athlètes canadiens comptent parmi les meilleurs au monde. Cependant, ils ont besoin qu’on leur accorde un plus grand soutien pour pouvoir remporter des médailles lors de compétitions internationales, et ils le méritent », a déclaré le président du COC, Michael Chambers. « Nous voulons que les Canadiennes et Canadiens puissent se réjouir du succès remporté lors des prochains Jeux olympiques, en particulier lors des Jeux de 2010 qui auront lieu dans notre pays. Notre objectif consistant à améliorer la performance olympique du Canada est réalisable grâce au soutien accordé par nos partenaires sportifs et à leur collaboration. »

Ces partenaires incluent des athlètes, des entraîneurs, les fédérations nationales de sport, les Centres canadiens multisport, le Comité d’organisation des Jeux d’hiver de Vancouver 2010, l’Association de développement olympique de Calgary et des supporters du monde des affaires et du secteur privé. Le COC reconnaît également qu’il lui faut mieux collaborer avec les trois paliers de gouvernement pour obtenir un financement supplémentaire afin de financer comme il le devrait le sport de haut niveau au Canada.

« Il est important que le COC soit la voix collective de la communauté sportive au Canada et demande une augmentation du financement et du soutien accordés aux espoirs olympiques canadiens », a remarqué Diane Jones Konihowski, olympienne et membre du conseil d’administration du COC. « C’est un réel honneur que de pouvoir représenter le Canada aux Jeux olympiques. J’estime que ce nouveau plan, s’il bénéficie d’un soutien et d’un financement appropriés, devrait permettre à un plus grand nombre d’athlètes canadiens de gravir les marches du podium aux Jeux olympiques. »

Dans le cadre de son plan stratégique, le COC est en train de se restructurer pour mettre davantage l’accent sur ce qui suit : participation des athlètes et des entraîneurs à ses activités, augmentation du financement et changements au système sportif actuel exigés, campagnes de collecte de fonds, programmes de préparation et d’entraînement internationaux destinés aux athlètes, programmes de soutien holistiques aux athlètes et programmes éducatifs. Voici quelles sont les initiatives spécifiques :

Créer des programmes d’entraînement et de préparation de l’équipe d’excellente qualité dans le cadre de la nouvelle « Série de l’excellence » du COC, qui vient d’être créée, pour mieux préparer les espoirs olympiques, les entraîneurs et les sports pour les prochains Jeux olympiques

Organiser un camp d’entraînement sur place préalable aux Jeux, à l’intention des athlètes et des entraîneurs, et ce, avant les Jeux olympiques de Beijing

Faire participer le nouvel organe consultatif des athlètes du COC, nouvellement restructuré, soit le Conseil des athlètes, à toutes les activités de planification de la performance

S’appuyer sur une initiative similaire pour les sports d’hiver, afin de collaborer avec les représentants des sports d’été du Canada pour fixer des objectifs de performance future et des plans permettant de les atteindre, avec l’aide d’experts sportifs internationaux

Donner de l’ampleur aux programmes de relations communautaires et de relations avec les athlètes du COC, afin de mieux faire connaître le Mouvement olympique au Canada et de déboucher éventuellement sur l’octroi d’un financement accru pour le sport de haut niveau

Créer une nouvelle Fondation canadienne de l’excellence olympique qui recueillera des fonds à l’appui du sport de haut niveau