Biographie :

Jillian Drouin a remporté l’heptathlon des Championnats canadiens des épreuves combinées en 2014 en réussissant un record personnel de 5972 points, une excellente façon de célébrer son retour à la compétition après une pause de cinq ans. Lors des Championnats canadiens de 2015, Jillian a terminé au 2e rang de Jillian l’heptathlon. Pendant sa pause de l’heptathlon, Jillian s’est concentrée sur le saut en hauteur et elle a remporté le titre de championne canadienne en 2009 et 2011. Elle a aussi participé aux Jeux du Commonwealth de 2010. Jillian rêve de participer aux Jeux olympiques depuis qu’elle a remporté l’épreuve de saut en hauteur de l’OFSAA (écoles secondaires ontariennes) en 11e année. Avant, elle ne savait pas qu’il était possible de faire de l’athlétisme à l’extérieur du système scolaire secondaire, mais on lui a alors dit qu’elle s’était qualifiée pour les Championnats du monde jeunesse de l’IAAF. Sa source d’inspiration et de motivation est son frère Derek qui reste modeste et calmement confiant lorsqu’il remporte des médailles des Jeux olympiques et des Championnats du monde.

À PROPOS DE L’ATHLÈTE

Famille : Elle est la fille de Gaëtan Drouin et Sheila Drouin. Sa sœur cadette s’appelle Alysha. Son frère cadet Derek est médaillé olympique de bronze en saut en hauteur et membre de l’équipe des Jeux panaméricains de 2015. Son mari s’appelle Kale Klomstra. Débuts : Elle a commencé à faire de l’athlétisme à l’âge de 8 ans. Elle a toujours fait du sport organisé. C’est son professeur de maternelle, qui entraînait l’équipe d’athlétisme, qui lui a fait découvrir le saut en hauteur. Son entraîneur de saut en hauteur du secondaire lui a proposé l’heptathlon comme une option pour elle. Autres intérêts : Elle aime lire, écouter de la musique, jouer avec ses chiens, jouer au volleyball de plage et faire du bateau. Elle a obtenu son doctorat en chiropraxie en juin 2013. Elle aimerait devenir chiropraticienne spécialisée en sciences du sport. De tout et de rien : On la surnomme Jilly ou Jill. Sa citation préférée : « Une grande agitation bouille au plus profond de tout. C’est le désir insatiable de s’envoler qui a donné leurs ailes aux dieux. » – Don Marquis. En voyage, elle apporte toujours son oreiller pour répliquer le confort de la maison. Elle rapporte toujours des aimants de ses voyages pour ses parents.

PALMARÈS INTERNATIONAL

JCW : 2010 – 6e (saut en hauteur)