Biographie :

Membre de l’équipe nationale depuis près de trois décennies, Jaret Llewellyn doit être mentionné dans toute discussion au sujet des meilleurs skieurs nautiques de l’histoire du sport. Il a amassé 117 victoires sur le circuit professionnel, où il a également éclipsé 11 records du monde et a remporté neuf championnats, sans oublier de mentionner ses 10 médailles des Jeux panaméricains. Jaret a aussi mérité 26 médailles aux Championnats panaméricains, dont 22 médailles d’or, en plus d’être couronné champion de la Coupe du monde de sauts à cinq reprises. À sa troisième présence aux Jeux panaméricains, à Saint-Domingue en 2003, il s’est dit fier d’être le porte-drapeau du Canada à la cérémonie d’ouverture. Détenteur actuel du record du monde en sauts (91,1 m établi en 2000) et du pointage global (2 818,01 points établi en 2002), Jaret a effectué un retour à la compétition après s’être fait opérer à la hanche en juin 2013 et au LCA en décembre de la même année. Il a subi la même opération (au LCA) en 2010 et 2011.

À PROPOS DE L’ATHLÈTE

Famille : Ses parents se nomment Don et Chris Llewellyn. Son frère aîné Kreg est un skieur nautique professionnel et entraîneur. Son épouse se nomme Britta et ils ont un fils nommé Dorien (né en mai 1996). Débuts : Il s’est initié au ski nautique à l’âge de 6 ans. Il faisait du ski sur la neige depuis l’âge de 4  ans, mais il craignait la présence de requins dans les lacs en eau douce. À une fête animée par ses parents à leur chalet, ils ont lancé le défi aux enfants d’essayer de faire du ski nautique pour la première fois. Après avoir vu le premier enfant tenter sa chance, il a décidé qu’il ne serait pas le dernier à essayer le sport. Il a fait de la compétition pour la première fois à l’âge de 9 ans et a représenté le Canada dès 14 ans avant d’accéder aux rangs professionnels à 18 ans, et ce, au lieu de garder le filet comme membre des Raiders de Prince Albert de la WHL. Autres intérêts : Il aime jouer au hockey sur glace ainsi que faire du ski sur la neige, de la vidéographie et de la photographie. Il parraine trois œuvres de bienfaisance : In His Wakes, Cody’s Angels et Korey’s Krew. De tout et de rien : Sa devise : « Si vous n’allez pas jusqu’au bout, pourquoi alors y aller? » Il voyage toujours avec sa propre confiture aux fraises. On le surnomme Little Germ.

PALMARÈS INTERNATIONAL

JPA : 2007 – OR (sauts), OR (figures); 2003 – ARGENT (sauts), OR (figures); 1999 – OR (figures), ARGENT (sauts); 1995 – OR (figures), OR (sauts), OR (équipe), OR (général)

ChM IWWF : 2011 – ARGENT (général); 2009 – ARGENT (sauts), BRONZE (général); 2007 – OR (général), ARGENT (sauts), 4e (figures); 2005 – OR (sauts); 2003 – 4e (sauts); 2001 – OR (général), OR (sauts); 1999 – OR (sauts), OR (figures); 1997 – OR (sauts)