Biographie :

Étoile montante de l’équipe nationale de nage synchronisée, Jacqueline Simoneau a gagné deux médailles d’or aux Jeux panaméricains de 2015 à Toronto, atteignant la plus haute marche du podium en équipe et en duo (avec sa partenaire Karine Thomas). Jacqueline s’est jointe à l’équipe nationale en 2012 quand elle était encore concurrente au niveau junior. C’est aussi l’année où elle a remporté une médaille de bronze à l’épreuve en solo aux Championnats du monde juniors de la FINA. Elle a amélioré son classement en remportant la médaille d’argent aux Championnats du monde juniors de 2014. Elle a fait ses débuts aux Championnats du monde de la FINA de 2013, en participant aux épreuves par équipes. Ensuite, elle a également commencé à concourir à l’épreuve en duo. L’un des objectifs de vie de Jacqueline est de participer aux Jeux olympiques. Elle aimerait aussi devenir médecin. Bien qu’elle aime l’entraînement sportif, elle sait qu’elle ne pourra pas toujours être athlète. Elle aime aussi étudier le mouvement du corps et les différentes blessures. Lors de ses premiers Jeux olympiques en 2016 à Rio, elle a terminé au 7e rang en duo avec Karine Thomas.

À PROPOS DE L’ATHLÈTE

Famille : Ses parents se nomment Robert Simoneau et Lynda South-Simoneau. Elle a un frère cadet qui se nomme Christian. Débuts : Elle a commencé la nage synchronisée à l’âge de 8 ans. À un moment, elle pratiquait quatre disciplines aquatiques; en procédant par élimination, elle a enfin arrêté son choix sur la nage synchronisée. Au-delà de la nage synchronisée : Elle aime faire la cuisine, préparer des pâtisseries, étudier l’anatomie, faire des jumelages professionnels avec des médecins, lire, jouer au golf et faire de l’équitation. Elle étudie en sciences de la santé au Collège Vanier, mais elle a mis ses études en veilleuse pour la saison olympique. Elle a obtenu son diplôme d’études secondaires en 2013 de l’école secondaire Massey Vanier. Kyle Shewfelt et Natalia Ischenko (triple championne olympique) comptent parmi ses idoles sportives. Elle boit son eau d’une bouteille porte-bonheur pendant les compétitions. Elle fait une accolade à son entraîneure avant chaque compétition afin que son programme se passe bien. Elle voyage toujours avec un ourson et un collier que ses parents lui ont offerts. Elle collectionne des boules à neige de chaque pays qu’elle visite et en possède déjà une vingtaine. Sa devise : Mens sana in corpore sano (du latin, qui signifie « Un esprit sain dans un corps sain »).