Biographie :

Evert-McLaughlin_600Evert McLaughlin représente la troisième génération de navigateurs de haute performance de sa famille. Il espère suivre les traces de son père Terry, médaillé d’argent des Jeux olympiques de 1984 à Los Angeles, de son grand-père Paul et de son oncle Frank, médaillé de bronze des Jeux olympiques de 1988 à Séoul. Il a commencé la compétition à l’âge de 9 ans à bord d’un Optimist en solo, et il a participé à trois Championnats du monde dans cette catégorie. En 2003, l’Association de voile de l’Ontario l’a nommé jeune navigateur de l’année. En 2006, il s’est mis au Laser en solo qu’il pratique encore aujourd’hui. En 2010, il a réussi la meilleure performance de sa carrière en terminant premier aux Championnats nationaux américains et en remportant la Régate Cork pour la deuxième année consécutive. Nommé dans l’équipe canadienne de voile en 2013, il a participé à ses premiers Championnats du monde de Laser la même année. Après une deuxième place aux essais canadiens panaméricains qui lui a coûté sa participation aux Jeux en Laser, Evert a réussi à se qualifier pour TORONTO 2015 dans la catégorie Snipe. Il aime le défi que représentent les compétitions dans un sport où toutes les courses sont différentes, même si elles ont lieu sur le même parcours à la même époque de l’année. Il dit que se préparer à faire de la voile dans des conditions météorologiques imprévisibles, c’est « comme jouer aux échecs en faisant la chaise et aspergé par un tuyau d’incendie. »

À PROPOS DE L’ATHLÈTE

Famille : Il est le fils de Terry et Mickey McLaughlin. Son père Terry a remporté une médaille d’argent aux à Los Angeles 1984 et il le considère comme son modèle et son motivateur. Son frère aîné s’appelle Dirk. Son frère cadet s’appelle Lucas. Son oncle Frank McLaughlin a participé trois fois aux Jeux olympiques (1984, 1988, 1992) et a remporté une médaille de bronze à Séoul 1988. Son grand-père Paul McLaughlin a participé deux fois aux Jeux olympiques (1948, 1952). Débuts : Il a commencé à faire de la voile à l’âge de 5 ans. Le sport l’attirait en raison de l’histoire familiale, des possibilités de voyager et de la diversité des compétitions. Autres intérêts : Il a obtenu son diplôme en génie mécanique de l’Université Queen’s en 2012. Il travaille pour un cabinet d’ingénierie. Il aime faire de la voile avec d’autres types d’embarcations, concevoir des sites Web, faire du surf et du CrossFit et jouer au hockey. De tout et de rien : On le surnomme E.

PALMARÈS INTERNATIONAL

ChM Laser : 2013 – 69e

ChM ISAF : 2014 – 66e (Laser)