Comment ça fonctionne :

Il n’a fallu que très peu de temps pour que le volleyball, créé en 1895, migre vers les plages et se transforme en volleyball de plage. Bien que des récits de 1915 relatent l’apparition du sport sur les plages de la Normandie et de la Bretagne, la vraie naissance du sport remonte à la fin des années 1920 sur les plages de Santa Monica, dans le sud de la Californie. Et c’est en 1930 que la formule deux contre deux s’est jouée pour la première fois.

En 1980, le premier circuit commandité s’est déroulé aux États-Unis. Sept ans plus tard, la Fédération internationale de volleyball (FIVB) a sanctionné le premier tournoi de volleyball de plage, tenu sur la plage Ipanema, à Rio de Janeiro. En 1992-1993, la FIVB a créé une division pour le volleyball de plage, ce qui a entraîné l’ajout du sport au programme olympique des Jeux de 1996 à Atlanta.

OLY COC London 2012

Mesurant 16 m x 8 m, le terrain de volleyball de plage est légèrement plus petit que son pendant intérieur faisant 18 m x 9 m. La surface du sable doit avoir une épaisseur minimale de 40 cm et se composer de grains de sable fins légèrement compactés. La hauteur des filets en volleyball et volleyball de plage est la même, soit 2,43 m en masculin et 2,24 m en féminin.

Tous les matchs se jouent selon la formule de manches « deux de trois ». Aux deux premières manches, la première équipe qui marque 21 points avec au moins deux points d’avance gagne la manche. À la troisième manche de bris d’égalité, la première équipe qui atteint 15 points avec au moins deux points d’avance remporte la manche et le match. Chaque échange vaut un point, peu importe quelle équipe a servi le ballon.