SECTIONS

Créez un compte olympique pour obtenir en exclusivité des renseignements, des récompenses et des prix de l’Équipe olympique canadienne.

Reliez vos comptes

Deconnexion
EN

Site Web officiel de l’Équipe olympique canadienne

Sports aquatiques – Natation

Sports aquatiques – Natation

Les épreuves de natation des Jeux olympiques se sont déroulées du 28 juillet au 10 août au Centre aquatique de Londres et l’épreuve de marathon de natation aura lieu au Hyde Park. En tout, 950 athlètes se sont affrontés pour décrocher la médaille d’or.

Les femmes ont fait leur entrée en natation olympique aux Jeux de 1912. Aujourd’hui, les compétitions, féminines et masculines, comprennent 17 épreuves dans diverses disciplines, c’est-à-dire la nage libre, le dos, le papillon, la brasse, le quatre nages individuel et les relais quatre nages sur un certain nombre de distances ainsi que le marathon de 10 km en eau libre.

La piscine de compétition intérieure mesure 50 mètres de long et se divise en huit couloirs de 2,5 mètres de largeur. Chaque style de nage a ses propres règlements en ce qui concerne le départ, les mouvements des bras et des jambes durant la course et la façon de toucher le mur à la fin de chaque longueur. Pour tous les types de nage, à l’exception de la nage sur le dos, la course commence par un plongeon à partir d’un plot de départ. Les épreuves de dos commencent dans l’eau. Tout nageur qui laisse le plot de départ ou le mur avant le signal de départ est disqualifié. Dans toutes les épreuves de natation, c’est le nageur le plus rapide ou l’équipe la plus rapide qui gagne.

Nage libre
Épreuves : 50 m, 100 m, 200 m, 400 m, 800 m et 1 500 m

Aux épreuves de nage libre, les nageurs peuvent utiliser n’importe quel style, sauf dans les segments de nage libre du quatre nages individuel et du relais quatre nages, où la nage libre est une nage autre que le dos, la brasse ou le papillon. Une partie quelconque du corps du nageur doit toucher le mur à la fin de chaque longueur et en fin de course, et une partie quelconque du corps doit briser la surface de l’eau tout au long de la course, sauf au départ et aux virages. L’épreuve du 800 m nage libre est réservée aux femmes et le 1 500 m aux hommes.

Dos
Épreuves : 100 m et 200 m

Les nageurs doivent demeurer sur le dos pendant toute la course, sauf pendant le virage-culbute. La position normale sur le dos peut comprendre un mouvement de rotation du corps qui ne doit pas dépasser 90 degrés par rapport à l’horizontale. Une partie quelconque du corps doit briser la surface de l’eau pendant toute la course, sauf au départ et pendant et après le virage, quand le corps peut être complètement immergé (sur une distance ne devant pas dépasser 15 m dans les deux cas).

Brasse
Épreuves : 100 m et 200 m

La brasse est une nage assez complexe qui exige une coordination parfaite des bras et des jambes. À la brasse, contrairement à ce qui se passe en nage libre et en nage sur le dos, le nageur effectue simultanément des mouvements des jambes et des bras sur le même plan horizontal. Si le nageur perd son synchronisme ou si un concurrent touche le mur d’une main pendant le virage, il est disqualifié.

Papillon
Épreuves : 100 m et 200 m

En nage papillon, les bras effectuent simultanément un mouvement circulaire tandis que les jambes effectuent des battements de pied de type dauphin. Il arrive souvent que des nageurs soient disqualifiés pour avoir touché le mur d’une seule main au virage ou pour avoir effectué des mouvements de jambes contraires aux règles.

Quatre nages individuel
Épreuves : 200 m et 400 m

Le quatre nages individuel se compose de quatre nages effectuées sur une distance égale dans l’ordre suivant : papillon, dos, brasse et nage libre. Chaque parcours doit commencer et se terminer conformément aux règles propres à chaque style.

Relais
Épreuves : 4 x 100 m nage libre, 4 x 100 m quatre nages, 4 x 200 m nage libre

Pendant le relais, quatre nageurs, utilisant chacun un des quatre types de nage, font équipe. L’ordre des nages au relais est : dos, brasse, papillon et nage libre. Quand le premier membre de l’équipe touche le mur, le nageur suivant plonge pour prendre le relais. Le troisième, puis le quatrième font de même à leur tour. Les changements au relais ne sont valides que si les pieds du nageur qui part se détachent du plot de départ 3/100e de seconde au moins après que les doigts du nageur qui arrive touchent le mur. Si le nageur qui prend la relève part trop vite, son équipe est disqualifiée.

Identification Olympique

Moments canadiensTous les éléments

Plonger dans les livres des records

Identification olympique gratuite

Créez un compte olympique pour obtenir en exclusivité des renseignements, des récompenses et des prix de l’Équipe olympique canadienne.