Lutte

La lutte, en tant que sport de combat corps à corps, remonte à au moins 5 000 ans, jusqu’aux Sumériens. Pour les Grecs de l’Antiquité, la lutte était à la fois une science et un art divin, considérée comme la formation la plus importante pour les jeunes hommes. Les athlètes combattaient nus, leur corps enduit d’huile d’olive et couvert d’une mince couche de sable pour protéger leur peau. Le compétiteur qui le premier faisait tomber son adversaire ou qui l’amenait au sol sur le dos, les hanches, la poitrine, les genoux ou les coudes était déclaré vainqueur. La lutte a été introduite aux Jeux olympiques de l’Antiquité en 708 av. J.-C., et était l’épreuve la plus prestigieuse, soit l’épreuve ultime du pentathlon.

Au milieu du 19e siècle, des règlements furent établis en France interdisant les prises sous la ceinture. Ce style s’est propagé dans toute l’Europe continentale sous le nom de lutte gréco-romaine. À la même période environ, la lutte libre, où toutes les parties du corps pouvaient être utilisées, était de plus en plus pratiquée aux États-Unis et au Royaume-Uni.

Carol Huynh - Photo: Mike Ridewood

La lutte a fait partie des premiers Jeux olympiques de l’ère moderne, en 1896, avec une seule épreuve ouverte à tous, essentiellement une compétition de lutte gréco-romaine. Absente à Paris 1900, la lutte a fait partie de tous les Jeux olympiques depuis lors. La lutte libre a fait ses débuts à St. Louis 1904, mais ce n’est que quatre années plus tard que la lutte libre et la lutte gréco-romaine sont toutes deux présentes aux Jeux. La lutte féminine a fait ses débuts olympiques à Athènes 2004.

Le programme de lutte olympique a fait l’objet d’une révision majeure au mois de février 2013, lorsqu’il a été recommandé que ce sport soit éliminé par le CIO de la liste des 25 sports principaux des Jeux olympiques de 2020. Ceci a incité la fédération internationale à mettre en place des règlements pour améliorer les affrontements et à redistribuer les catégories de poids pour avoir un nombre égal d’épreuves masculines et féminines. Au mois de septembre 2013, le CIO a signifié son accord et a réintroduit la lutte au programme des Jeux olympiques de 2020 et de 2024.

David Tremblay Ahmet Peker

En lutte libre, il est permis de saisir les jambes de l’adversaire, de lui faire un croc-en-jambe et d’utiliser ses jambes ainsi que le haut du corps dans l’exécution de toute manœuvre. En lutte gréco-romaine, il est défendu de saisir intentionnellement l’adversaire sous la ceinture, de lui faire un croc-en-jambe ou d’utiliser volontairement ses jambes dans l’exécution de toute manœuvre.

Tous les combats de la même catégorie de poids se déroulent en une journée. Chaque catégorie de poids se dispute selon un tableau éliminatoire de 16 concurrents. Si plus de 16 lutteurs sont inscrits dans une catégorie de poids, des combats de qualification ont lieu. Si moins de 16 lutteurs sont inscrits, certains lutteurs sont exemptés de la première ronde. Les lutteurs progressent du tableau de la ronde des 16 aux quarts de finale, puis aux demi-finales où les gagnants s’affrontent en finale pour la médaille d’or.

Martine Dugrenier; Henna Johansson

Les lutteurs qui perdent leur combat contre l’un des deux finalistes obtiennent une deuxième chance de progresser en passant par le repêchage. Il y a deux groupes dans le repêchage de chaque catégorie de poids : ceux qui ont perdu contre le finaliste qui termine premier et ceux qui ont perdu contre le finaliste qui termine deuxième. Les gagnants de ces deux groupes de repêchage se voient décerner une médaille de bronze.

Les combats comportent deux périodes de trois minutes, avec une pause de 30 secondes entre les deux. Le gagnant est le lutteur ayant cumulé le plus de points à la fin des deux périodes. Un combat peut se terminer plus tôt par une victoire automatique si un lutteur démontre une supériorité technique de huit points en lutte gréco-romaine et de dix points en lutte libre ou par un tombé, lorsque les deux épaules du lutteur en position défensive sont maintenues simultanément en contact avec le sol assez longtemps pour que l’arbitre puisse observer un contrôle complet.

Médaillés canadiens

Open/Close

CLASSEMENT FINAL:

ATHLÈTES:

JEUX:

ÉVÉNEMENT :

RÉSULTAT:

OrDaniel Igali2000 SydneyLutte libre 69 kg - hommes -
OrCarol Huynh2008 BeijingLutte libre 48 kg - femmes -
ArgentDonald Stockton1928 AmsterdamLutte libre 79 kg - hommes -
ArgentDaniel MacDonald1932 Los AngelesLutte libre 72 kg - hommes -
ArgentBob Molle1984 Los AngelesLutte libre +100 kg - hommes -
ArgentJeffrey Thue1992 BarceloneLutte libre 130 kg - hommes -
ArgentGuivi Sissaouri1996 AtlantaLutte libre 57 kg - hommes -
ArgentTonya Verbeek2004 AthènesLutte libre 55 kg - femmes -
ArgentTonya Verbeek2012 LondresLutte libre 55 kg - femmes -
BronzeAubert Côté1908 LondresLutte libre 54 kg - hommes -
BronzeJames Trifunov1928 AmsterdamLutte libre 56 kg - hommes -
BronzeMaurice Letchford1928 AmsterdamLutte libre 72 kg - hommes -
BronzeJoseph Schleimer1936 BerlinLutte libre 72 kg - hommes -
BronzeChris Rinke1984 Los AngelesLutte libre 82 kg - hommes -
BronzeTonya Verbeek2008 BeijingLutte libre 55 kg - femmes -
BronzeCarol Huynh2012 LondresLutte libre 48 kg - femmes -
Club Olympique

Joignez-vous au Club olympique canadien, une communauté accessible sur toutes les plateformes, qui unit et récompense les partisans d’Équipe Canada, et c’est gratuit.

Gagnez des points, gagnez des primes et recevez des mises à jour par courriel sur votre Équipe olympique canadienne.

Top des partisans d’Équipe Canada

Julien Lemay-Hardy

Niveau actuel

Légende

  • Total: 6445 points
  • Earned this week: 776 points

Martin Guay

Niveau actuel

Argent

  • Total: 3777 points
  • Earned this week: 426 points
  • Next Level: Or
  • Needed: 473 points

Alain Senécal

Niveau actuel

Bronze

  • Total: 2308 points
  • Earned this week: 952 points
  • Next Level: Argent
  • Needed: 692 points

Al Redpath

Niveau actuel

Bronze

  • Total: 2188 points
  • Earned this week: 1853 points
  • Next Level: Argent
  • Needed: 812 points

Audrey Morneau

Niveau actuel

Bronze

  • Total: 2130 points
  • Earned this week: 25 points
  • Next Level: Argent
  • Needed: 870 points

Roxanne Chenard-rousseau

Niveau actuel

Étoile

  • Total: 1546 points
  • Next Level: Bronze
  • Needed: 454 points

Frédérik Côté

Niveau actuel

Étoile

  • Total: 1461 points
  • Next Level: Bronze
  • Needed: 539 points

Claire Martel

Niveau actuel

Étoile

  • Total: 1254 points
  • Earned this week: 446 points
  • Next Level: Bronze
  • Needed: 746 points

site Web par zync.ca | Programmed by Trew Knowledge | Propulsé parWordPress.com VIP

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 1 121 autres abonnés