SECTIONS

Créez un compte olympique pour obtenir en exclusivité des renseignements, des promotions, des récompenses et des prix de l’Équipe olympique canadienne.

Reliez vos comptes

Deconnexion
EN

Site Web officiel de l’Équipe olympique canadienne

Haltérophilie

Haltérophilie

La compétition d’haltérophilie des Jeux olympiques de 2012 à Londres s’est tenue du 28 juillet au 7 août au site ExCeL de Londres et a mis en vedette 260 athlètes qui ont démontré leur force aux juges.

Les haltérophiles exécutent deux types de mouvement : l’arraché et l’épaulé-jeté. Les athlètes concourent dans différentes catégories selon leur poids corporel. L’objectif est d’exécuter un bon lever avec un maximum de poids. Les haltérophiles masculins concourent dans huit catégories de poids et les femmes dans sept catégories de poids, sur un plateau carré de 4 m carrés, devant trois juges. Si un lever est réussi, l’haltérophile doit ajouter au moins 2,5 kg à son essai suivant. Si le premier ou le deuxième essai est raté, l’haltérophile peut essayer de nouveau de soulever la même charge.

L’haltérophile dispose d’une minute pour exécuter un lever après l’appel de son nom s’il suit un autre haltérophile ou de deux minutes s’il se suit. Chaque haltérophile a droit à trois essais à l’arraché et trois essais à l’épaulé-jeté. Son meilleur lever dans chaque discipline compte pour son résultat total. Quand il y a égalité, l’athlète qui a le poids corporel le moins élevé gagne. Si deux athlètes lèvent le même poids total et ont le même poids corporel, l’athlète qui a levé le poids total en premier gagne.

Selon les règlements de la Fédération internationale d’haltérophilie (FIH), il faut tenir compte de l’exécution des deux mouvements pour établir le classement final d’un athlète au cours d’une compétition.

Les athlètes sont répartis en catégories selon leur poids corporel. Les catégories de poids sont les suivantes : hommes – jusqu’à 56 kg, 62 kg, 69 kg, 77 kg, 85 kg, 94 kg, 105 kg et plus de 105 kg; femmes – 48 kg, 53 kg, 58 kg, 63 kg, 69 kg, 75 kg et plus de 75 kg.

L’arraché
L’arraché, le plus rapide des deux levers, exige une bonne dose de vitesse, de coordination et de force. L’haltérophile exécute le lever au moyen d’une prise large sur la barre et, d’un mouvement continu, il soulève la charge au-dessus de la tête à bout de bras. Lorsque la barre arrive en dessous de sa poitrine, l’athlète s’accroupit complètement ou se fend, tout en passant sous la barre. Le recours à ces méthodes permet à l’haltérophile de réaliser des levers plus lourds que s’il devait soulever la charge avec le corps dressé.

Cependant, le lever doit être exécuté très rapidement et avec beaucoup de précision afin que l’athlète passe directement sous la barre avant que la gravité ne prenne le dessus. L’haltérophile se redresse ensuite complètement; les arbitres jugeront le lever réussi si les pieds de l’athlète sont alignés et qu’il maîtrise la barre. On donne ensuite le signal au compétiteur de replacer la charge sur le plateau.

L’épaulé-jeté
L’épaulé-jeté est un lever en deux étapes qui permet aux haltérophiles de soulever des charges plus lourdes qu’à l’arraché. Il faut également beaucoup de rapidité et de coordination pour exécuter ce type de lever. L’objectif de la première partie, appelée « l’épaulé », est de lever le poids jusqu’aux épaules. L’athlète utilise une prise dont la largeur équivaut presque à celle des épaules, mais il s’accroupit ou écarte les jambes, comme à l’arraché, pour réussir à soulever plus de poids. Après avoir immobilisé la barre sur ses épaules, l’haltérophile se redresse complètement. Il fléchit ensuite les jambes et propulse vigoureusement la charge à bout de bras; cette partie du lever s’appelle « jeté ». Ici aussi, pour soulever plus de poids, l’haltérophile écarte les jambes afin de passer sous la barre. Comme dans le cas de l’arraché, l’athlète se redresse et soutient la charge au-dessus de sa tête; les arbitres évaluent le lever et donnent le signal de replacer la barre sur le plateau lorsque les pieds de l’haltérophile sont alignés et qu’il maîtrise la barre.

Identification Olympique
Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 79 autres abonnés

Identification olympique gratuite

Créez un compte olympique pour obtenir en exclusivité des renseignements, des récompenses et des prix de l’Équipe olympique canadienne.