Curling – PyeongChang 2018

Site de compétition : Centre de curling de Gangneung

Dates des compétitions : 8-25 février (Jours 1-16)

Nombre de tournois : 3 (1 masculine, 1 féminine, 1 mixte)

Le curling est l’un des sports des Jeux olympiques d’hiver qui requiert le plus de stratégie. Sur une surface glacée de forme rectangulaire, deux équipes doivent placer des pierres de granite plus près de la maison que l’équipe adverse. La maison est une cible composée de quatre cercles.

Les tournois de curling masculins et féminins traditionnels opposent des équipes comptant quatre athlètes. Les matchs se déroulent sur dix manches où chaque équipe lance huit pierres en alternance. L’ordre des lancers est déterminé d’après la position de chaque joueur. Les premiers joueurs de chaque équipe lancent d’abord, suivis des deuxièmes joueurs, des troisièmes joueurs (les vice-capitaines) et enfin des capitaines. Deux joueurs aident leurs pierres à atteindre la maison à l’aide de balais.

Tyler Tardi (CAN) à l’œuvre pendant le match pour la médaille de bronze de l’épreuve de double mixte au pavillon de curling de Lillehammer lors des Jeux olympiques de la jeunesse d’hiver à Lillehammer en Norvège le 21 février 2016. Photo : Jon Buckle pour YIS/CIO. Image fournie par YIS/CIO.

Une seule équipe marque des points lors d’une manche. Un point est accordé pour chaque pierre qui se trouve plus près du centre de la maison qu’une pierre de l’équipe adverse. L’équipe qui marque les points effectue le premier lancer de la manche suivante. Si aucun point n’est marqué lors d’une manche, l’équipe qui lance en dernier conserve ce privilège pour la manche suivante.

Pendant les Jeux olympiques, la règle des quatre pierres, ou zone de garde protégée, est en vigueur. Les quatre premières pierres d’une manche ne peuvent pas être enlevées par l’équipe adverse au moyen d’un jeu avant que la quatrième pierre ne soit jouée. Chaque équipe a droit à un total de 38 minutes de réflexion stratégique.

Le tournoi double mixte fera son entrée aux Jeux olympiques d’hiver de 2018 à PyeongChang. Chaque équipe de deux joueurs – un homme et une femme – a six pierres et l’une d’elles est déjà placée en début de manche. Le premier joueur de chaque équipe lance les première et dernière pierres alors que le second joueur lance les deuxième, troisième et quatrième pierres. Aucune pierre en jeu ne peut être déplacée avant que la quatrième pierre d’une manche ne soit placée. Chaque membre de l’équipe peut balayer et l’ordre de lancer peut changer d’une manche à l’autre. Chaque match est divisé en huit manches, où 22 minutes de temps de réflexion stratégique sont allouées à chaque équipe.

Jennifer Jones

Les trois tournois s’amorcent en rondes. Les quatre meilleures équipes qui se rendent en demi-finales sont déterminées d’après leur compte de victoires et de défaites. Les vainqueurs s’affrontent ensuite pour les médailles d’or et d’argent, et les vaincus, pour la médaille de bronze.

Le Canada aux Jeux (avant PyeongChang 2018)

Le Canada domine le palmarès olympique avec ses 10 médailles depuis le retour du curling aux Jeux de 1998 à Nagano. Le Canada a atteint le podium de chaque tournoi masculin et féminin.

Les deux équipes canadiennes ont remporté l’or à Sotchi 2014. L’équipe masculine comptait Brad Jacobs (capitaine), Ryan Fry (troisième joueur), E.J. Harnden (deuxième joueur), Ryan Harnden (premier joueur) et Caleb Flaxey (cinquième/substitut). L’équipe féminine comptait Jennifer Jones (capitaine), Kaitlyn Lawes (troisième joueuse), Jill Officer (deuxième joueuse), Dawn McEwen (première joueuse) et Kirsten Wall (cinquième/substitut).

(From left to right) Brad Jacobs, Ryan Fry, E.J. Harnden and Ryan Harnden hoist the Brier Tankard after defeating team Manitoba during the championship draw at the Brier in Edmonton, AB. THE CANADIAN PRESS/Jason Franson

Il s’agissait de la troisième médaille d’or consécutive chez les hommes après celle de l’équipe de Kevin Martin, John Morris, Marc Kennedy, Ben Hebert et Adam Enright remportée à Vancouver 2010 et celle de Brad Gushue et ses coéquipiers Russ Howard, Mark Nichols, Jamie Korab et Mike Adam à Turin 2006.

Kevin Martin avait remporté l’argent en 2002 à Salt Lake City avec une équipe différente, et l’équipe de Mike Harris avait remporté l’argent en 1998 à Nagano.

Le Canada a eu la première médaille d’or olympique de l’histoire du curling féminin. Menée par l’excellente capitaine Sandra Schmirler, l’équipe était aussi composée de Jan Betker (troisième joueuse), Joan McCusker (deuxième joueuse), Marcia Gudereit (première joueuse) et Atina Ford (cinquième/substitut). Cheryl Bernard a mené son équipe à la médaille d’argent à Vancouver 2010 tandis que Kelley Law et Shannon Kleibrink ont mené les leurs à celles de bronze des Jeux de 2002 à Salt Lake City et de 2006 à Turin.

Women's Curling