Cyclisme – BMX

Le BMX (de l’anglais bicycle motocross) voit le jour à la fin des années 60 en Californie, alors que le motocross prend son essor aux États-Unis. Rêvant de pratiquer ce sport hors de leur portée, des jeunes s’organisent des courses à bicyclette sur des pistes maison.

La première fédération, l’American Bicycle Association, est fondée en 1977. Au cours de la prochaine décennie, le BMX se répand à travers le monde. L’Europe le découvre en 1978, mettant la table pour la création de la Fédération internationale de BMX en 1981 et la tenue d’un premier championnat du monde en 1982. Plus près du cyclisme que des sports motocyclistes sur le plan réglementaire, le BMX est intégré à l’Union Cycliste Internationale en 1993.

5418550

Dernière discipline cycliste à être incluse au programme panaméricain, le BMX fait ses débuts à Rio de Janeiro en 2007, un an avant son baptême olympique à Beijing.

Huit coureurs prennent le départ côte à côte. À l’ouverture de la grille, ils dévalent la butte de départ et négocient coude à coude un parcours parsemé de sauts, de bosses et de virages inclinés. La piste mesure entre 300 et 400 mètres et les courses durent une quarantaine de secondes. Les sauts des parcours aménagés pour les épreuves masculines sont parfois légèrement plus hauts que ceux des femmes.

Événements

Hommes et femmes

Les épreuves de BMX débutent par un contre-la-montre individuel qui détermine le tableau de la course suivante. Chez les hommes, les 32 coureurs sont répartis en quatre vagues de quart de finale. Trois courses sont disputées dans chaque vague, les points étant attribués selon le classement. Les quatre meilleurs coureurs de chaque vague avancent en demi-finales, où ils coursent à nouveau trois fois pour se qualifier en vue de la finale à huit coureurs. Une seule course est disputée en finale. Chez les femmes, les 16 concurrentes passent directement du contre-la-montre en demi-finales (trois courses), puis à la course finale.

Club Olympique

Joignez-vous au Club olympique canadien, une communauté accessible sur toutes les plateformes, qui unit et récompense les partisans d’Équipe Canada, et c’est gratuit.

Gagnez des points, gagnez des primes et recevez des mises à jour par courriel sur votre Équipe olympique canadienne.

Top des partisans d’Équipe Canada

Julien Lemay-Hardy

Niveau actuel

Or

  • Total: 5989 points
  • Earned this week: 320 points
  • Next Level: Légende
  • Needed: 11 points

Martin Guay

Niveau actuel

Argent

  • Total: 3411 points
  • Earned this week: 615 points
  • Next Level: Or
  • Needed: 839 points

Audrey Morneau

Niveau actuel

Bronze

  • Total: 2130 points
  • Earned this week: 815 points
  • Next Level: Argent
  • Needed: 870 points

Alain Senécal

Niveau actuel

Étoile

  • Total: 1780 points
  • Earned this week: 1142 points
  • Next Level: Bronze
  • Needed: 220 points

Roxanne Chenard-rousseau

Niveau actuel

Étoile

  • Total: 1546 points
  • Earned this week: 40 points
  • Next Level: Bronze
  • Needed: 454 points

Frédérik Côté

Niveau actuel

Étoile

  • Total: 1461 points
  • Earned this week: 75 points
  • Next Level: Bronze
  • Needed: 539 points

Al Redpath

Niveau actuel

  • Total: 1050 points
  • Earned this week: 90 points
  • Next Level: Recrue

Annie Bellerive

Niveau actuel

Capitaine

  • Total: 999 points
  • Earned this week: 64 points
  • Next Level: Étoile
  • Needed: 251 points

site Web par zync.ca | Programmed by Trew Knowledge | Propulsé parWordPress.com VIP

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 1 120 autres abonnés