Comment ça fonctionne :

Inspiré du tennis sur gazon, le tennis de table se développe à la fin du 19e siècle. Plus d’un siècle plus tard, la compétition olympique est constituée d’épreuves de simple et par équipe chez les hommes et les femmes.

Les matchs de simple sont au meilleur de sept manches de 11 points. En cas d’égalité à 10 points, la manche est remportée par le premier joueur à obtenir une avance de deux points. Les têtes de série et les survivants de la ronde de qualification disputent un tournoi à élimination simple. Les gagnants des demi-finales s’affrontent pour les médailles d’or et d’argent et les perdants, pour le bronze.

Brerta Rodriguez; Mo Zhang

Les équipes sont composées de trois joueurs ou trois joueuses. Une rencontre entre équipes s’appelle un concours et consiste en cinq matchs, soit quatre matchs de simple et un match de double au meilleur de cinq manches. L’équipe qui gagne trois des cinq matchs remporte le concours. La compétition par équipes est également un tournoi à élimination simple. Les gagnants des demi-finales passent en finale pour la médaille d’or, tandis que les perdants se rencontrent en finale bronze.

La table mesure près de trois mètres de longueur et un mètre et demi de largeur, repose à 76 cm du plancher et est pourvue d’un filet de 15 cm de hauteur.

Tennis de table - L'équipe féminine

Tennis de table – L’équipe féminine

Le Canada aux Jeux olympiques (Pré-Rio 2016)

Bien que le Canada n’ait jamais remporté de médaille olympique en tennis de table, nous avons eu droit à un beau moment à Atlanta 1996, quand Johnny Huang a décroché la cinquième place en simple masculin après un parcours qui l’a mené jusqu’en quart de finale.