SECTIONS

Créez un compte olympique pour obtenir en exclusivité des renseignements, des promotions, des récompenses et des prix de l’Équipe olympique canadienne.

Reliez vos comptes

Deconnexion
EN

Site Web officiel de l’Équipe olympique canadienne

Aviron

Aviron

Aux Jeux olympiques de 2012, les épreuves d’aviron ont eu lieu au site Eton Dorney du 28 juillet au 4 août. Ont pris part à la compétition 550 athlètes, dont 353 hommes et 197 femmes.

Autrefois, les bateaux (coques) étaient fabriqués en bois, mais sont aujourd’hui faits, en général, de matières synthétiques, comme la fibre de carbone et le plastique. Une petite dérive est installée sous la coque afin de fournir une certaine stabilité et un gouvernail est fixé à la dérive ou à la poupe (sauf sur les bateaux de couple). Chaque course est une épreuve d’endurance où les bateaux peuvent atteindre des vitesses de 10 mètres par seconde. Pour remporter une course sur 2 000 mètres, les rameurs doivent faire un sprint sur la moitié de la course. Dans les 500 derniers mètres, les équipages peuvent atteindre des vitesses de 47 coups par minute.

Les épreuves d’aviron sont disputées individuellement, en duos et par des équipages de quatre et de huit rameurs. En plus de l’équipage de huit rameurs, on trouve un barreur assis à la poupe du bateau qui le dirige et coordonne la puissance et la cadence des rameurs.

Des courses ont lieu dans les catégories poids lourds (ou « toutes catégories ») et poids légers. Au total, il y a 14 catégories d’embarcation dans les régates olympiques. Les courses se déroulent sur une distance de 2 000 m, sur un parcours divisé en six couloirs et aménagé dans un site comme une rivière, un canal ou un plan d’eau. Les équipages se qualifient en participant à des rondes prédéterminées, c’est-à-dire les rondes préliminaires, des repêchages (rondes de reprise), des demi-finales et des finales. La finale « A » détermine les six premières places et la finale « B », la septième à la douzième place. Le nombre de rondes par épreuve dépend du nombre d’équipages participants.

Les courses se déroulent sous la supervision d’arbitres qui sont des membres du jury de chaque épreuve. Les membres du jury prennent place à différents endroits à l’intérieur comme à l’extérieur du bassin de compétition : à la ligne de départ (où la course débute, sous la supervision de l’aligneur et du préposé au départ); le long des couloirs de compétition (sous la supervision des arbitres), à la ligne d’arrivée (avec l’arbitre à l’arrivée); à l’étape de la vérification de l’identité des membres de l’équipage avant leur embarquement dans les bateaux; à la pesée des athlètes; à la pesée des embarcations; enfin, en général, dans toutes les aires liées directement à la compétition, aux athlètes et à leur équipement.

Identification Olympique
Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 28 autres abonnés

Identification olympique gratuite

Créez un compte olympique pour obtenir en exclusivité des renseignements, des récompenses et des prix de l’Équipe olympique canadienne.