Lillehammer 2016

Lillehammer 2016

Lillehammer, ville hôte des Jeux olympiques d’hiver de 1994, accueillera en 2016 plus de mille jeunes athlètes de 15 à…

Luge

Luge

Les compétitions de luge se font sur une piste glacée que les athlètes dévalent sur une luge en fibre de verre. Au sommet de la piste, l’athlète agrippe deux poignées et se balance de l’avant vers l’arrière afin de prendre de la vitesse. Après la première impulsion, l’athlète quitte l’aire de départ et accélère avec ses mains à l’aide de gants cloutés qui adhèrent à la glace. Il se couche ensuite sur le dos, les pieds pointés vers l’avant et la tête baissée pour conserver un maximum d’aérodynamisme. Les compétiteurs manœuvrent leur luge à l’aide du poids de leurs corps et en appuyant sur deux patins avec leurs jambes. La vitesse dans les courbes inclinées peut atteindre 130 km/h, et les lugeurs peuvent ressentir une force qui équivaut à cinq fois celle de la gravité. Toutes les épreuves de luge sont chronométrées au millième de seconde (0,001).

Chamonix 1924

Chamonix 1924

Le 25 janvier 1924, près de 300 athlètes se rencontrèrent à Chamonix, en France, pour ce qu’on intitula la Semaine internationale des sports d’hiver. Parmi les athlètes présents, il y avait une douzaine de Canadiens: un patineur de vitesse, deux patineurs artistiques et les neuf membres de l’équipe de hockey des Granites de Toronto.

St. Moritz 1928

St. Moritz 1928

En 1928, St-Moritz, en Suisse, fut l’hôte des deuxièmes Jeux olympiques d’hiver. La popularité de la célébration des sports d’hiver n’était plus en cause puisque près de 500 athlètes de 25 pays y participèrent.

Lake Placid 1932

Lake Placid 1932

Le Canada a délégué un nombre record de 59 athlètes aux Jeux de 1932 à Lake Placid, New York, et l’équipe en revint avec 13 performances parmi les six meilleures. Seuls les États-Unis et la Norvège remportèrent plus de médailles.

Garmisch-Partenkirchen 1936

Garmisch-Partenkirchen 1936

L’attribution des Jeux d’hiver à l’Allemagne en 1936, symbolisait la paix avec ce pays européen. Adolph Hitler a ouvert les derniers Jeux pour une période de 12 ans. C’est à Garmisch-Partenkirchen que pour la première fois la flamme brûlait aussi pendant les Jeux d’hiver.

St. Moritz 1948

St. Moritz 1948

La Deuxième Guerre mondiale força l’annulation des Jeux d’été et d’hiver de 1940 et 1944. Lorsqu’on hissa le drapeau à St-Moritz, en janvier 1948, les athlètes olympiques se réunissaient pour la première fois en plus de 11 ans.