SECTIONS

Créez un compte olympique pour obtenir en exclusivité des renseignements, des promotions, des récompenses et des prix de l’Équipe olympique canadienne.

Reliez vos comptes

Deconnexion
EN

Site Web officiel de l’Équipe olympique canadienne

Communiqué : Annonce du Fonds du patrimoine sportif de TORONTO 2015


Le 12 novembre 2013

TO2015, LE GOUVERNEMENT DU CANADA ET LA PROVINCE DE L’ONTARIO ANNONCENT LES PLANS POUR LE FONDS DU PATRIMOINE SPORTIF DE TORONTO 2015
Un fonds de 70 millions de dollars servira à soutenir pendant des années le Centre aquatique et complexe sportif, le Stade d’athlétisme et le Vélodrome 

TORONTO – L’héritage des « Jeux pour tous » perdurera pendant des décennies à la suite de l’annonce d’un fonds d’une valeur de 70 millions de dollars faite aujourd’hui à Toronto.

On a annoncé aujourd’hui le plan du Fonds du patrimoine sportif de TORONTO 2015, conjointement financé par les gouvernements du Canada et de l’Ontario, au Centre aquatique et complexe sportif panaméricain/parapanaméricain CIBC qui se trouve au campus de l’Université de Toronto à Scarborough. Le site, qui est achevé à 65 pour cent, est l’une des trois toutes nouvelles installations construites pour les Jeux et dont le Fonds appuiera les activités d’exploitation. Au nombre des autres installations, on compte le Vélodrome panaméricain/parapanaméricain Milton Cisco et le Stade d’athlétisme panaméricain/parapanaméricain CIBC à l’Université York.

« Ces installations à la fine pointe de la technologie constituent un bienfait des plus avantageux pour nos collectivités, nos communautés et nos athlètes », a déclaré Ian Troop, directeur général du Comité d’organisation de Toronto pour les Jeux panaméricains et parapanaméricains de 2015 (TO2015). « Ce Fonds du patrimoine fera en sorte qu’elles continuent d’offrir des normes internationales pour le sport de haute performance, mais il aidera aussi les propriétaires des installations à en payer les coûts d’exploitation pendant encore bien des années. »

Le Fonds du patrimoine sportif sera financé grâce aux contributions maximums de 65 millions de dollars de la part du gouvernement du Canada (après approbation du Conseil du Trésor) et de cinq millions de dollars du gouvernement de l’Ontario.

Géré par la Toronto Community Foundation qui est une fondation indépendante, le Fonds du patrimoine sportif contribuera à défrayer les coûts d’exploitation et d’entretien des immobilisations des installations, et ce, pendant encore au moins deux décennies. La Fondation a été choisie après avoir soumis une proposition en réponse à la Demande de qualification et de déclaration d’intérêt (DQ/DI) qu’a lancée TO2015 l’automne dernier.

« Grâce à ce fonds, les Canadiens pourront continuer à utiliser les installations et à profiter des programmes sportifs longtemps après la tenue des Jeux en 2015 », a précisé l’honorable Bal Gosal, ministre d’État (Sports). « Par cet investissement, notre gouvernement veille à ce que les Canadiens d’aujourd’hui et de demain aient accès à ces installations de calibre mondial, qui accueilleront peut-être nos futures étoiles sportives. »

Ces installations attirent également d’autres équipes nationales canadiennes et organismes sportifs canadiens. L’Institut canadien du sport Ontario (ICSO) déménagera son quartier général au Centre aquatique et complexe sportif, tout comme le fera Basketball en fauteuil roulant Canada avec son Académie nationale. Plongeon Canada, Natation Canada, Synchro Canada et Water Polo Canada y déménageront également des composantes de leurs équipes de haute performance et des programmes d’entraînement.

À Milton, l’équipe canadienne de cyclisme pourra rester à domicile pour s’entraîner dans une installation de calibre mondial ouverte à l’année, et ce pour la première fois depuis plus de deux décennies lorsque le vélodrome ouvrira à l’automne 2014. Cyclisme Canada et Cycling Ontario y ouvriront également des bureaux.

« TORONTO 2015 servira de tremplin aux athlètes d’été canadiens », a affirmé Curt Harnett, quadruple olympien, triple médaillé olympique en cyclisme et chef de mission de l’équipe canadienne des Jeux panaméricains de 2015 à Toronto. « En plus d’offrir à l’Ontario les infrastructures sportives dont elle a grand besoin, l’annonce d’aujourd’hui signifie que nos athlètes pourront continuer de bénéficier d’installations d’entraînement parmi les meilleures au monde, ainsi que de conditions à la hauteur de leur talent. »

À York, Athlétisme Canada se servira du nouveau Stade d’athlétisme et des nouvelles installations pour approfondir ses programmes de haute performance.

Pour les trois installations, les usagers qui font partie de la communauté du sport de haute performance et les propriétaires des installations travailleront en étroite collaboration afin de déterminer les occasions de soumettre une candidature dans le but de présenter des événements importants tant au niveau provincial, national qu’international, et ce, sur une base continuelle. Cette initiative aidera au développement permanent du sport de haute performance et du tourisme sportif en Ontario et au Canada, mais elle offrira aussi une stimulation économique dans la région. Elle représentera également un pas vers l’avant pour faire de Toronto un centre de calibre national et international pour l’organisation d’événements sportifs.

« La vision de la province est de voir l’héritage des Jeux de 2015 enrichir et améliorer la vie des Ontariens pendant des générations à venir », a déclaré Michael Chan, ministre responsable des Jeux panaméricains et parapanaméricains de 2015.

« La création d’un héritage solide et durable pour les Jeux servira les athlètes, les étudiants universitaires et les collectivités, tout en générant des retombées sociales et économiques pour l’Ontario. Grâce au développement du sport de haut niveau à l’échelle locale, nationale et internationale, les collectivités de la grande région du Golden Horseshoe seront reconnues en tant que destination de prédilection pour vivre, travailler et jouer. »

Les premiers versements qui proviendront du Fonds du patrimoine sportif devraient se faire en 2014, après l’ouverture officielle des installations. Le Centre aquatique et complexe sportif devrait être presque achevé en juillet, tandis que le Vélodrome et le Stade d’athlétisme suivront à l’automne suivant. L’aménagement des trois installations continue de respecter les échéances et le budget fixés jusqu’à maintenant.

Au cours des trois premières années d’existence du Fonds du patrimoine sportif, on s’attend à ce que le Centre aquatique et complexe sportif reçoive environ 4,1 millions de dollars, le Vélodrome 736 000 $ et le Stade d’athlétisme 288 000 $. Par la suite, le comité d’attribution du Fonds du patrimoine sportif déterminera les prélèvements à accorder, et ce, selon les plans d’affaires annuels que soumettront les propriétaires des installations. On prévoit que le Fonds durera pendant au moins 20 ans.

Le comité d’attribution se composera de sept représentants choisis par le gouvernement du Canada, le gouvernement de l’Ontario, le Comité olympique canadien (COC), le Comité paralympique canadien (CPC) et la Ville de Toronto.

« Cette annonce ne représente que le début d’un héritage à long terme pour le sport et dont les gens de Toronto pourront bénéficier en raison de notre rôle à titre de ville hôte des Jeux en 2015 », a déclaré le conseiller municipal Mark Grimes (quartier 6 Etobicoke-Lakeshore), champion du maire pour les Jeux panaméricains.

« Le centre aquatique et le stade seront des plaques tournantes essentielles pour l’athlétisme dans leur collectivité respective. Ils offriront un accès d’élite aux résidents locaux, aux étudiants universitaires tout comme aux athlètes de haute performance. La Ville de Toronto félicite le gouvernement du Canada et le gouvernement de l’Ontario qui se sont engagés à contribuer au développement de la communauté athlétique de notre ville. »

« Grâce aux gouvernements fédéral et provincial, beaucoup d’autres générations d’athlètes canadiens auront accès à certaines des meilleures installations au monde », a déclaré Marcel Aubut, président du Comité olympique canadien (COC). « Je sais à quel point notre pays a la victoire à cœur, et l’annonce d’aujourd’hui permettra de créer et de préparer nos futurs champions. »

« Le soutien continu pour ces trois sites importants constitue une fantastique nouvelle pour nos plans de sensibilisation et d’accès accrus pour l’entraînement des parasports », a affirmé Gaétan Tardif, président du Comité paralympique canadien (CPC). « Le fait de disposer d’installations accessibles de calibre mondial à domicile fera avancer le Mouvement paralympique à un tout autre niveau au Canada. »

« La Toronto Community Foundation est heureuse d’avoir été choisie comme gestionnaire du Fonds du patrimoine sportif de TORONTO 2015 », a déclaré Rahul K. Bhardwaj, président-directeur général de la Toronto Community Foundation. « Il nous tarde de travailler avec les partenaires et les propriétaires d’installations pour faire en sorte que les Jeux continuent d’offrir des bénéfices de longue durée pour le sport de haute performance au Canada et pour la santé et le bien-être de nos collectivités et de nos communautés pendant bien des années à venir. »

À propos des installations
Le Centre aquatique et complexe sportif panaméricain/parapanaméricain CIBC compte deux piscines de 50 mètres à 10 couloirs, sanctionnées au niveau international, un bassin de plongeon et des installations d’entraînement au sol pour le plongeon. Le complexe sportif est doté d’un espace de gymnase polyvalent ainsi que d’une piste récréative et d’une zone de conditionnement physique intérieures. Le centre doublera le nombre de piscines olympiques dans la région du Grand Toronto.

Avec sa piste en bois de 250 mètres à deux virages élevés de 42 degrés, qui offre la possibilité aux cyclistes de s’entraîner à l’intérieur à longueur d’année, le Vélodrome panaméricain/parapanaméricain Milton Cisco sera la seule installation du genre au Canada et satisfera aux exigences les plus strictes établies par l’Union Cycliste Internationale (UCI) lorsqu’il s’agit de présenter des championnats du monde d’élite.

Le Stade d’athlétisme panaméricain/parapanaméricain CIBC sera équipé d’une piste de 400 mètres et d’une zone intérieure pouvant présenter les disciplines de lancer et de saut, ainsi que d’un tableau d’affichage, d’équipement professionnel de diffusion, de vestiaires pour les athlètes, d’une aire d’entreposage d’équipement et de salles de classe.

À propos de TO2015
Le Comité d’organisation de Toronto pour les Jeux panaméricains et parapanaméricains de 2015 (TO2015) est chargé de la planification, de la gestion et de la présentation des Jeux et a pour mission d’animer les esprits en célébrant le sport et la culture. Les Jeux panaméricains de 2015 à Toronto se dérouleront du 10 au 26 juillet et les Jeux parapanaméricains se tiendront du 7 au 14 août.

Le gouvernement du Canada, le gouvernement de l’Ontario ainsi que d’autres partenaires et commanditaires financent TORONTO 2015. Pour en apprendre davantage au sujet des Jeux, consulter le site TORONTO2015.org.

-30-

Pour obtenir de plus amples renseignements :
Teddy Katz
Directeur, Relations avec les médias et porte-parole principal
TO2015
416.957.2117
teddy.katz@toronto2015.org

Bureau de presse du Comité olympique canadien :
Luc Beaudin, coordonnateur, Communications et Relations avec les médias
Cell. : 514-206-6720
Courriel : lbeaudin@olympic.ca

Jane Almeida, gestionnaire, Relations avec les médias
Tél. : 416-324-4120 / Cell. : 416-540-1788
Courriel : jalmeida@olympic.ca

Dimitri Soudas, directeur exécutif, Communications
Tél. : 416-324-4136 / Cell. : 289-388-6419
Courriel : dsoudas@olympic.ca

Identification Olympique

Contactez-nous

Marc-André Plouffe
Directeur exécutif, Communications
Tél: 514-861-5487 / Cell.: 416-428-0572
Courriel: maplouffe@olympic.ca

Jeux à venir

2016 Rio 2018 PyeongChang

Programmes des partenairesTous les éléments

Votez pour l’Athlète de l’année Air Canada 2014
Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 30 autres abonnés

Identification olympique gratuite

Créez un compte olympique pour obtenir en exclusivité des renseignements, des récompenses et des prix de l’Équipe olympique canadienne.