Le Temple de la renommée du hockey intronisera trois athlètes olympiques d’Équipe Canada à sa classe de 2017. Paul Kariya, Danielle Goyette et Mark Recchi seront de la cérémonie d’intronisation qui se tiendra lundi soir à Toronto.

Les trois vedettes du hockey se sont démarquées dans leur carrière professionnelle ainsi que pour leurs performances dynamiques à l’échelle internationale pour Équipe Canada.

Paul Kariya

Paul Kariya, d’Équipe Canada, célèbre après avoir marqué un but contre l’Allemagne lors de la deuxième période aux Jeux olympiques de Salt Lake City en 2002, le dimanche 17 février 2002. (AP Photo / Lawrence Jackson)

Kariya est l’un des rares joueurs à avoir marqué un point par match dans sa carrière dans la LNH en jouant pour les Mighty Ducks d’Anaheim, l’Avalanche du Colorado et les Predators de Nashville avant de terminer avec les Blues de St-Louis. Son total final était de 989 points en 989 matchs. Kariya a remporté le trophée Lady Byng lors des saisons 1995-1996 et 1996-1997.

Team Canada - Paul Kariya - Salt Lake City 2002

Paul Kariya, d’Équipe Canada, célèbre sa médaille d’or aux XIXes Jeux olympiques d’hiver à West Valley City, en Utah, le dimanche 24 février 2002. (CP PHOTO / Tom Hanson)

Son jeu était tout aussi impressionnant quand il portait la feuille d’érable. Après avoir remporté la médaille d’or aux Championnats mondiaux juniors de 1993, il a aidé le Canada à remporter l’or aux championnats du monde en 1994 et l’argent en 1996, l’argent aux Jeux olympiques de Lillehammer 1994 et l’or à Salt Lake City 2002. En tout, Kariya a enregistré une fiche impressionnante de 102 points en 79 matchs internationaux.

Danielle Goyette

Danielle Goyette d’Équipe Canada s’empare de la rondelle alors que la gardienne Florence Schelling l’observe lors de la deuxième ronde du Championnat mondial de hockey féminin à Winnipeg le mardi 3 avril 2007. (CP PHOTO / Adrian Wyld)

Goyette est la définition d’une gagnante, mettant la main sur l’or de façon constante avec Équipe Canada. En plus de deux médailles d’or olympiques consécutives à Salt Lake City en 2002 et à Turin en 2006, Goyette a également remporté huit titres mondiaux (1992, 1994, 1997, 1999, 2000, 2001, 2004 et 2007) sous les couleurs d’Équipe Canada. Vraie leader de l’équipe nationale, Danielle Goyette a eu l’honneur de porter le drapeau canadien lors de la cérémonie d’ouverture de Turin 2006.

Team Canada Turin 2006 Opening Ceremony

La joueuse de hockey canadienne Danielle Goyette agite le drapeau en dirigeant l’équipe canadienne dans le stade lors de la cérémonie d’ouverture des Jeux olympiques d’hiver de 2006 à Turin, en Italie, le vendredi 10 février 2006. (CP PHOTO / Paul Chiasson)

Lorsqu’elle a pris sa retraite en 2007, Goyette a terminé quatrième au tableau des meilleures pointeuses de tous les temps aux Mondiaux avec 68. Elle était aussi l’une des rares joueuses à avoir marqué plus de 100 buts avec l’équipe nationale féminine du Canada avec 113 buts en 171 parties. En 2013, elle a été intronisée au Temple de la renommée de l’IIHF.

Mark Recchi

Team Canada Mark Recchi

Mark Recchi, d’Équipe Canada, lors des Jeux olympiques d’hiver de Nagano de 1998. (CP PHOTO / COC)

Recchi a contribué à la quatrième place du Canada à Nagano en 1998. Il a aussi porté la feuille d’érable à trois championnats du monde, y compris ceux de 1997 au cours desquels le Canada a remporté la médaille d’or.

Au cours de sa carrière de 22 saisons dans la LNH, Recchi a remporté trois titres de la Coupe Stanley avec trois équipes différentes. Lorsqu’il a pris sa retraite en 2011, ses 1652 matchs de saison régulière étaient le quatrième total plus important de l’histoire de la LNH à l’époque.

Teemu Selanne et Dave Andreychuk sont également intronisés aux côtés des constructeurs Jeremy Jacobs et Clare Drake.