Les quatre athlètes canadiens de vélo de montagne de Rio 2016 revêtiront la feuille d’érable cette semaine à Cairns, en Australie, alors qu’ils tenteront de l’échanger contre le maillot arc-en-ciel attribué aux champions du monde.

La Canadienne Emily Batty, à droite, poursuit sa coéquipière Catharine Pendrel lors de l’épreuve du vélo de montagne féminin aux Jeux olympiques d’été de 2016 à Rio de Janeiro, au Brésil, le samedi 20 août 2016. LA PRESSE CANADIENNE / Sean Kilpatrick

En tête du contingent canadien, nous retrouverons Catharine Pendrel et Emily Batty, actuellement classées au neuvième et 11e au monde, respectivement. Pendrel, médaillée de bronze à Rio, est d’attaque pour les Mondiaux forte d’une troisième position à la Coupe du monde de Mont Sainte-Anne au début du mois d’août. Batty, qui a terminé tout juste derrière Pendrel à Rio et à Mont Sainte-Anne, compte aussi un autre top 5 cette saison, réalisé en juillet à Andorre.

Catharine Pendrel, à gauche, célèbre sa victoire avec la médaillée de bronze Emily Batty lors de la Coupe du monde, le dimanche 7 août 2016 au Mont-Saint-Anne à Beaupré. LA PRESSE CANADIENNE / Jacques Boissinot

À LIRE : Catharine Pendrel décroche la médaille de bronze en vélo de montagne

Bien qu’elles n’aient peut-être pas récolté autant de podiums de la Coupe du monde qu’elles en ont l’habitude, les deux femmes ont une grande expérience sur laquelle s’appuyer. Aux Mondiaux de 2016, Batty a remporté le bronze dans un sprint final en route vers sa première médaille de Championnats du monde. Pendrel, qui l’a devancé dans le dernier droit à Rio 2016, compte déjà deux maillots arc-en-ciel remportés en 2011 et 2014.

Sept Canadiennes prendront le départ de l’épreuve élite de cross country. En plus de Pendrel et Batty, Haley Smith, Sandra Walter, Cindy Montambault, Catherine Fleury et Rebecca Beaumont donneront des coups de pédales à Cairns.

Le Canadien Léandre Bouchard lors de la course masculine de vélo de montagne à Deodoro, Rio de Janeiro, Brésil, le dimanche 21 août 2016. COC Photo / David Jackson

Léandre Bouchard et Raphaël Gagné mèneront la charge canadienne au volet masculin. Pointant au 57e rang mondial, Bouchard a réalisé son premier top 20 sur le circuit à la Coupe du monde de Cairns la saison dernière. Gagné, quant à lui, voudrait récupérer une partie de la magie de sa saison 2015 durant laquelle il a remporté l’or aux Jeux panaméricains à Toronto, réalisé un top 6 en Coupe du monde et a été le cycliste non européen le mieux classé des Mondiaux.

Trois autres hommes seront également dans l’uniforme du Canada dans la course masculine. Le cycliste d’expérience Derek Zandstra est un membre de l’équipe des Jeux panaméricains à deux reprises et était le meilleur homme du Canada aux Championnats du monde de 2014. Andrew L’Esperance et Evan McNeely complèteront l’alignement.

Il s’agit de la 28e édition des Championnats du monde de vélo de montagne, mais la première fois en 21 ans qu’ils seront tenus à Cairns, qui se trouve dans la forêt tropicale de la côte nord-est de l’Australie et à la porte d’entrée de la Grande Barrière de corail. Au total, 527 cyclistes de 46 pays devraient participer aux compétitions de cross-country et aux épreuves non olympiques dans les catégories élites, moins de 23 ans et junior.

À LIRE : Catharine Pendrel en bronze à la Coupe du monde de Mont Sainte-Anne

Scoping out all the A-lines here in Cairns and getting ready to send it!!!! ______________________________ #allthealines #cairns2017 #ucimtbworldchamps #tropicalnorthqueensland #howweliv #livcycling #livbeyond #actuallyican #blueblooded #rideshimano
#cyclingcanada #teamcanada #naturallyawesome #kickasscoffee #hoponcanada #ridethebear
#bellathletesconnect #liveyourdream #lexuscycling #swagmanracks #myfallline #9point8ca
#tokyo2020 #ridelikeagirl #xco #mountainbike #morewomenonbikes
#girlswhoshred @livcyclingcanada @rideshimano @q_drinkhealthy
@kickinghorsecoffee @cycleslambert @livcyclingvancouver @giantbicyclevancouver
@giantbicyclecanada @boccyclingteam @uciwomencycling @uci_cycling @shimanomtb @cyclingcanadaofficial

A post shared by Sandra Walter (@sandrawaltermtb) on

Les cyclistes de cross-country du Canada donneront leurs premiers coups de pédales mercredi lors de l’épreuve du relais par équipes. Chaque équipe dispose de cinq athlètes (un homme élite, une femme élite, un homme de moins de 23 ans, un homme junior et une femme de moins de 23 ans ou de niveau junior) qui complètent tous un tour du circuit de 4,31 km avant de donner le relais au prochain membre de l’équipe.

Les épreuves olympiques de cross-country débuteront le samedi 9 septembre.