Les meilleurs judokas canadiens se mesureront à l’élite mondiale du 28 août au 3 septembre prochain sur les tatamis de Budapest en Hongrie dans le cadre des Championnats du monde de judo.

Chez les hommes, le médaillé de bronze des Jeux de Londres 2012 et olympien de Rio 2016 Antoine Valois-Fortier tentera de ravir la seule médaille qui lui a échappé aux Championnats du monde précédents. Seul médaillé canadien des Mondiaux depuis 1999, Valois-Fortier a obtenu le bronze en 2015 et l’argent en 2014 dans la catégorie des moins de 81 kg. Plus tôt cette saison, il a remporté l’or au grand prix de Hohhot en Chine. Il en sera à sa cinquième présence à la compétition.

Deux autres olympiens de Rio 2016 seront en compétition chez les hommes, alors qu’Antoine Bouchard et Kyle Reyes miseront sur leur expérience olympique pour obtenir un bon résultat. Bouchard, qui combattra chez les moins de 66 kilos, avait pris la cinquième place lors de sa seule présence aux Jeux. De son côté, Reyes a remporté l’or aux Mondiaux juniors en 2013 et se battra chez les moins de 100 kg. Il s’agira d’une troisième présence aux Championnats du monde pour les deux judokas.

Antoine Bouchard célèbre après avoir vaincu le Russe Mikhail Puliaev aux Jeux de Rio. Bouchard disputera éventuellement le match de la médaille de bronze, mais s’inclinera contre le Japonais Masashi Ebinuma. (PC/Ryan Remiorz)

Étienne Briand se retrouve au 10e rang mondial chez les moins de 81 kg et voudra bâtir sur ses nombreux succès internationaux de 2017 à Budapest. Briand a notamment remporté le bronze au grand chelem d’Ekaterinbourg et l’argent au grand prix de Cancún. Ce sera une première expérience chez les moins de 81 kg aux Mondiaux pour Briand, lui qui avait pris part aux compétitions de 2013, 2014 et 2015 chez les moins de 73 kg.

Étienne Briand (deuxième à partir de la droite) célèbre sa médaille de bronze remportée chez les moins de 81 kg au Grand prix de Quingdao, en Chine, le 20 novembre 2016. (IJF/Sabau Gabriela)

Le médaillé de bronze des Jeux panaméricains 2015 Arthur Margelidon se battra quant à lui chez les moins de 73 kg. Il se pointe au 11e rang mondial dans cette catégorie et a obtenu l’argent au Grand prix de Hohhot en Chine cette année. Bradley Langlois (moins de 73 kg), Zachary Burt (moins de 90 kg) et Louis Krieber-Gagnon (moins de 90 kg) complètent le contingent masculin à Budapest.

La Canadienne Kelita Zupancic (droite) se bat contre la Japonaise Chizuru Arai lors de la finale au tournoi du grand chelem à Paris en 2017. (AP Photo/Kamil Zihnioglu)

Six judokas canadiennes tenteront de donner une première médaille féminine à leur pays dans l’histoire des Championnats du monde. Du lot, Kelita Zupancic en sera à sa sixième présence aux Mondiaux. L’olympienne de 2012 et 2016 et médaillée d’or aux Jeux panaméricains de 2015 se classe au neuvième rang mondial dans sa catégorie. Cette saison, elle a remporté la médaille d’argent au tournoi du grand chelem à Paris.

Les compagnes de Zupancic aux Jeux de Rio Ecaterina Guica et Catherine Beauchemin-Pinard seront aussi présentes aux Mondiaux. Guica est classée au septième rang mondial chez les moins de 52 kg. Elle a remporté la médaille d’argent aux Jeux panaméricains de 2015 et son meilleur résultat cette saison sur le circuit mondial est une deuxième place au Grand prix de Hohhot. De son côté, Beauchemin-Pinard est double médaillée des Mondiaux juniors (2013, 2014) et prendra part à ses quatrièmes Championnats du monde. Elle combattra chez les moins de 57 kg.

Tb to Paris Grand Slam🇫🇷

A post shared by jessica (@jessicaklimkait) on

Jessica Klimkait rivalisera également chez les moins de 57 kg. Présentement au huitième rang mondial dans la catégorie, elle connait une bonne saison 2017, où elle a décroché le bronze au tournoi du grand chelem d’Ekaterinbourg et l’argent au Grand prix de Hohhot.

Stefanie Tremblay (moins de 63 kg), double médaillée des Jeux panaméricains et Ana Laura Portuondo Isasi (moins de 78 kg) complètent le tableau chez les femmes.

Voici les représentants du Canada aux Championnats du monde 2017 :

Femmes :

Ecaterina Guica — Moins de 52 kg

Catherine Beauchemin-Pinard — Moins de 57 kg

Jessica Klimkait — Moins de 57 kg

Stefanie Tremblay — Moins de 63 kg

Kelita Zupancic — Moins de 70 kg

Ana Laura Portuondo Isasi — Moins de 78 kg

Hommes :

Antoine Bouchard — Moins de 66 kg

Arthur Margelidon — Moins de 73 kg

Bradley Langlois — Moins de 73 kg

Antoine Valois-Fortier — Moins de 81 kg

Étienne Briand — Moins de 81 kg

Zachary Burt — Moins de 90 kg

Louis Krieber-Gagnon — Moins de 90 kg

Kyle Reyes — Moins de 100 kg