Les meilleurs lutteurs du pays sont prêts à faire tomber la compétition aux Championnats du monde à Paris qui commencent lundi. L’événement de cinq jours aura lieu du 21 au 26 août.

Chez les femmes, gardez vos yeux sur l’olympienne de Rio 2016 Jasmine Mian, qui combattra chez les moins de 48 kg jeudi. Au cours des six derniers mois, elle a réalisé d’impressionnants résultats, dont une première place à la Coupe Canada en juillet et des deuxièmes places à l’Open Klippan Lady, à l’Open de Mongolie et au grand prix d’Espagne.

Sa coéquipière olympique Michelle Fazzari se joindra à elle à Paris et tentera d’obtenir une médaille dans la catégorie des moins de 58 kg mercredi. C’est un retour dans la capitale française pour Fazzari, elle qui avait commencé sa saison 2017 en remportant la médaille d’or au grand prix de Paris. Depuis, elle a décroché deux autres titres, aux championnats panaméricains et au grand prix d’Allemagne. À cela s’est ajoutée une deuxième place au grand prix d’Espagne et une troisième place à l’Open Klippan Lady.

Michelle Fazzari lutte contre la Brésilienne Joice Souza da Silva lors d’un combat de qualification en mars 2016. (Tony Rotundo / WrestlerAreWarrior.com)

Triple médaillée des Championnats du monde, Jessica MacDonald sera en compétition sur le matelas dans la catégorie des moins de 53 kg. L’Ontarienne a une belle feuille de route à l’événement, remportant notamment le titre mondial en 2012, en plus de médailles de bronze en 2011 et 2013. Cette année, elle a rajouté trois autres victoires à son palmarès, aux championnats panaméricains, au grand prix d’Allemagne et au grand prix d’Espagne.

Pour compléter le contingent féminin aux Mondiaux, on retrouvera sept autres femmes qui combattront mercredi et jeudi.

Korey Jarvis (gauche) combat contre le Géorgien Geno Petriashvili lors des Jeux de Rio en 2016. (AP Photo/Petr David Josek)

Les olympiens de Rio Korey Jarvis et Haislan Garcia seront les têtes d’affiche de l’équipe masculine aux Mondiaux. Jarvis se battra chez les moins de 125 kg vendredi. Au cours des dernières années, il s’est fait un nom sur la scène internationale avec une médaille d’or aux Jeux du Commonwealth en 2014, une médaille d’argent aux Jeux panaméricains de 2015 et deux podiums consécutifs aux championnats panaméricains de 2013 et 2015. Plus récemment, il a enlevé le titre à la Coupe Canada le mois dernier.

Haislan Garcia (droite) était lui aussi en compétition lors des Jeux de Rio. On le voit ici combattre le Mongolien Mandakhnaran Ganzorig. (AP Photo/Markus Schreiber)

De son côté, le leadership du triple olympien Garcia sera un atout pour le reste de l’alignement canadien. Il combattra lors de la dernière journée de compétition chez les moins de 65 kg.

Sept autres Canadiens seront des compétitions en style libre.

Thomas Barreiro sera le seul représentant du Canada en lutte gréco-romaine, rivalisant dans la catégorie des moins de 98 kg lors de la journée d’ouverture, lundi.

Voici l’alignement canadien complet :

Femmes

Jasmine Mian — Moins de 48 kg

Jessica MacDonald — Moins de 53 kg

Diana Weicker — Moins de 55 kg

Michelle Fazzari — Moins de 58 kg

Linda Morais — Moins de 60 kg

Braxton Stone-Papadopoulos — Moins de 63 kg

Olivia Di Bacco — Moins de 69 kg

Justina Di Stasio — Moins de 75 kg

 

Hommes, style libre

Aso Palani — Moins de 57 kg

Steven Takahashi  — Moins de 61 kg

Haislan Garcia — Moins de 65 kg

Michael Asselstine — Moins de 70 kg

Jevon Balfour — Moins de 74 kg

Jordan Steen — Moins de 86 kg

Nishan Randhawa — Moins de 97 kg

Korey Jarvis — Moins de 125 kg

Hommes, gréco-romaine

Thomas Barreiro — Moins de 98 kg