Milos Raonic, Rafael Nadal et Roger Federer ont rencontré les médias dimanche à l’aube du début du tournoi du Circuit Masters 1000 de l’ATP.

À LIRE : La table est mise à Montréal et Toronto

Raonic s’est montré optimiste quant à ses capacités à bien faire à Montréal, lui qui est enfin remis de ses blessures. « Physiquement, je suis en santé depuis un bon moment, ce qui est très agréable. Ce que je retiens de ces derniers mois sur les courts, c’est que je peux vraiment me concentrer sur mon tennis et et strictement sur cet aspect. »

Malgré une défaite en quart de finale au tournoi de Washington vendredi, il ne s’en fait pas trop sur la qualité de son jeu. « Il y a aussi beaucoup de positif dans ma préparation, particulièrement sur les aspects qui ne sont pas la force de mon jeu. J’ai gagné beaucoup en confiance, parce que je maîtrise plus facilement qu’auparavant ces aspects de mon jeu. »

Le grand Canadien est enjoué de revenir à Montréal, lui qui avait déménagé ici à 16 ans pour s’entraîner au centre national. « C’est génial de revenir ici, d’être avec la famille qui m’a accueilli pendant tant d’années, affirme-t-il. C’est un sentiment incroyable, l’atmosphère sur le court et l’énergie de la foule sont spéciales. »

Milos Raonic garde de bons souvenirs de Montréal, où il avait notamment fait la finale en 2013 contre Rafael Nadal. Les deux joueurs pourraient se rencontrer en quarts de finale. (PC/Paul Chiasson)

En 2013, Raonic s’était rendu en finale à Montréal, avant de s’incliner contre Rafael Nadal. Selon l’Espagnol, Raonic a su faire face à l’adversité dans les derniers mois et croit qu’il a les capacités pour faire un grand coup. « Il a fait face à des blessures et ce n’est jamais facile, mais il a su revenir fort. C’est un joueur très complet qui est assurément un candidat pour gagner ici à Montréal et éventuellement un Grand Chelem. »

Le Suisse Roger Federer, à droite, accueille Milos Raonic du Canada au filet après avoir remporté son match de quart de finale de Wimbledon à Londres le mercredi 12 juillet 2017. (Photo AP / Kirsty Wigglesworth)

De son côté, Roger Federer croit que l’ardeur que le Canadien met au travail finira par payer. « Milos a le jeu pour gagner et est bien concentré sur ses objectifs, explique-t-il. Peut-être que les absences de Novak et Stan vont lui donner plus de chance de franchir la prochaine étape, mais je ne crois pas qu’il ait besoin de changer beaucoup choses pour atteindre son but. »

Milos Raonic fera son entrée en scène mercredi soir à Montréal tout comme Nadal alors que Roger Federer donnera ses premiers coups de raquettes plus tôt en journée. Vous trouverez l’horaire complet des matchs ici et l’horaire de diffusion ici.
twitter_frsocial-ads