Les championnats du monde de l’IAAF sont à nos portes et les athlètes canadiens se préparent à étendre leurs succès internationaux dans le stade des Jeux de Londres 2012.

Aux derniers Championnats du monde à Beijing en 2015, les Canadiens ont battu leur record de médailles avec huit, soit trois de plus que le record précédent. Cette année, cinq des médaillés canadiens individuels ainsi que le relais médaillé de bronze de 2015 tenteront de retrouver le podium du 4 au 13 août.

Damian Warner (gauche) participe au 110 m haies à Rio 2016, l’une des dix épreuves du décathlon. Il avait éventuellement remporté la médaille de bronze. (AP Photo/Martin Meissner)

Damian Warner, le médaillé d’argent en titre en décathlon, sera sous les projecteurs à Londres. Avec la retraite du détenteur du record du monde Ashton Eaton, la plus haute marche du podium est plus accessible que jamais auparavant.

Voici l’alignement complet d’Athlétisme Canada aux Mondiaux

Le quatuor du relais 4×100 m qui avait décroché le bronze à Rio 2016 est affamé d’un autre podium international. Après qu’une bévue lors de la remise du témoin a mis fin à leurs espoirs de médailles aux  Mondiaux de relais en avril, l’équipe sera à la recherche de rédemption. Cependant, le groupe de relayeurs – Aaron Brown, Brendon Rodney, Akeem Haynes, Bolade Ajomale et Gavin Smellie – aura un absent de marque : le triple médaillé olympique Andre De Grasse.

À LIRE ÉGALEMENT : Les sprinteurs canadiens attirent l’attention du monde entier

Andre De Grasse, Aaron Brown, Akeem Haynes et Brendon Rodney posent après avoir obtenu la médaille de bronze aux Jeux de Rio. (Stephen Hosier)

De Grasse a été forcé d’abandonner le rendez-vous de cette année, deux jours seulement avant les qualifications du 100 m à cause d’une déchirure aux ischios-jambiers. C’est une bien triste nouvelle pour les partisans d’athlétisme, qui aurait bien aimé voir De Grasse rivaliser avec Usain Bolt lors de la dernière compétition de la légende jamaïcaine.

À LIRE ÉGALEMENT : De Grasse remporte une autre médaille d’or

Malheureusement, cette saison a aussi été difficile au niveau des blessures pour le champion du monde de saut en hauteur Derek Drouin, qui a combattu un problème récurrent au tendon d’Achilles. Toutefois, après avoir vu Drouin remporter le titre olympique avec une fracture dans le dos à Rio, on ne peut le compter pour battu.

Derek Drouin réalise l’un des sauts aux Jeux de Rio. Il remportera la médaille d’or. (Jason Ransom)

Le champion du monde en titre au saut à la perche Shawn Barber tentera d’obtenir la meilleure performance de sa saison. Bien qu’il se retrouve à l’extérieur du top 10 mondial cette année, il pourrait retrouver la place au sommet du classement mondial en battant son record personnel aux Mondiaux.

À LIRE ÉGALEMENT : Melissa Bishop abaisse le record national au 800 m

Melissa Bishop est passée du 30e rang aux Jeux de Londres, au quatrième rang aux Jeux de Rio à l’épreuve du 800 m. (David Jackson/COC).

Médaillée d’argent des derniers Championnats du monde, Melissa Bishop se rendra à Londres peu de temps après avoir battu le record canadien au 800 m. Avec un groupe très relevé en perspective, une compétition intense est à prévoir.

Ben Thorne aura également comme objectif de retourner sur le podium aux Championnats du monde, lui qui avait terminé au troisième rang de l’épreuve 20 km en 2015.

En plus de ceux qui vont défendre des médailles, les athlètes de Rio 2016 Evan Dunfee (50 km marche rapide) et Mohammed Ahmed (10 000 m et 5 000 m) viseront le podium après avoir terminé en quatrième place aux Jeux. La sauteuse en longueur Christabel Nettey tentera d’obtenir au premier podium aux Mondiaux, elle qui se classe au troisième rang mondial de l’IAAF.

Christabel Nettey a remporté la médaille de bronze aux Jeux du Commonwealth en 2014.

Vous pouvez suivre les athlètes canadiens aux Championnats du monde en direct sur CBC Sports et l’horaire de toutes les épreuves se trouve ici.