Les têtes d’affiche du volleyball de plage canadien sont prêtes à défier le sable de Vienne lors des Championnats du monde de la FIVB du 28 juillet au 6 août prochain.

Chez les femmes, vous pourrez voir en action Sarah Pavan et Melissa Humana-Paredes, qui sont sur une lancée depuis les derniers mois. Elles ont d’ailleurs remporté l’argent à l’épreuve d’Olsztyn en Pologne sur le circuit mondial plus tôt cette semaine.

Melissa Humana-Paredes (droite) fait une touche à côté de sa partenaire Sarah Pavan durant le match de la médaille de bronze sur le circuit mondial à Gstaad, le 8 juillet 2017. (Anthony Anex/Keystone via AP)

À LIRE : Pavan et Humana-Paredes décorées d’argent à leur dernier tournoi avant les Mondiaux

La paire s’est formée au début de la saison 2017 et dès sa première compétition, à Rio de Janeiro, elle a décroché la médaille d’argent. Pavan et Humana-Paredes en ont remis au mois de juillet en remportant l’or et le bronze lors de deux des plus importantes compétitions du circuit mondial en Croatie et en Suisse.

À LIRE : Un début de saison en argent pour Pavan et Humana-Paredes

À LIRE : Pavan et Humana-Paredes remportent leur premier titre du World Tour à Porec

À LIRE : Pavan et Humana-Paredes décrochent le bronze en Suisse

Heather Bansley, qui était la partenaire de Pavan à Rio 2016, sera également des Championnats du monde, en compagnie de Brandie Wilkerson. Un autre duo récemment formé, Bansley et Wilkerson ont marqué leur nom sur la scène internationale en terminant deuxièmes lors d’une épreuve du circuit continental, à La Paz au Mexique. Elles ont aussi ajouté une médaille de bronze à La Haye sur le circuit mondial.

💃🏼💃🏽💃🏼💃🏽 Because we're in Vienna for World Championships!! 💃🏽💃🏼💃🏽💃🏼

A post shared by Brandie Wilkerson (@bvuilleumier) on

Pour continuer sur le thème des changements de partenaires, l’ancienne complice de Wilkerson durant les saisons 2015 et 2016, Julie Gordon, se présentera à Vienne avec Camille Saxton. De son côté, l’ex-partenaire de quatre ans d’Humana-Paredes, Taylor Pischke, sera en compétition pour la première fois avec sa nouvelle partenaire, l’olympienne de Rio 2016 Jamie Broder.

Auparavant, Pischke participait aux compétitions avec la partenaire de Broder à Rio, Kristina May, mais elles n’avaient pas assez de points pour être admissibles aux Championnats du monde. Toutefois, une paire Pischke-Broder avait assez de points, car Broder avait remporté les finales du NORCECA Tour.

Sam Schachter reçoit un ballon lors d’un match contre le Brésil aux Jeux de Rio 2016. (AP Photo/Petr David Josek)

Pour ce qui est des hommes, le duo des Sam, Sam Pedlow et l’olympien de Rio Sam Schachter espèrent répéter leur récent succès aux Séries mondiales, où ils avaient pris la deuxième place. Une semaine plus tôt, ils s’étaient rendus jusqu’en troisième ronde sur le circuit mondial à Gstaad, en Suisse. Les deux Sam ont joint leurs forces à la fin de l’année 2016, où ils ont remporté les finales du NORCECA Tour à Trinité-et-Tobago.

Ben Saxton (gauche) et Chaim Schalk célèbrent après avoir gagné un point contre le Brésil durant les Jeux de Rio 2016. (AP Photo/Marcio Jose Sanchez)

Le duo de Rio 2016, Ben Saxton et Chaim Schalk, sera aussi de la compétition. Ils ont réalisé leur plus grand succès à l’approche des Jeux de 2016 avec une médaille de bronze lors de tournois en Croatie et en Autriche.

Pour compléter le contingent canadien, on retrouvera les paires de Grant O’Gorman et Michael Plantinga ainsi que d’Aaron Nusbaum et Ryan Vandenburg. C’est un retour à la compétition en duo pour Nusbaum et Vandenburg, dont la dernière épreuve remonte à la fin du mois d’avril.

Came away with a 9th place here is #olsztyn… Certainly disappointed and feeling that we can always do more, but we fell to a solid German team who will compete in the finals and I wish them the best of luck! @pedlowsamuel and I are now en route to Vienna for the #WorldChampionships! Excited to compete against the best and #goforgold! Our first match starts Friday at 7pm local time vs INA! Shout out to our sponsors as always for helping us chase our world champ dreams! @lululemon @musclemilk @bolle_eyewear @volleyballcanada @volleyballsource @musclemlkcan @fivbvolleyball #poland #austria #volleyball #BeachVolleyball #teamcanada #toronto #thesix #volleyballcanada #tokyo2020 #fivb #swatchmajorseries #california #hermosa #summer #canada #gocanadago #beach #volley #vienna

A post shared by Sam Schachter (@samschachter) on

Quatre des huit paires canadiennes seront en compétition dès la journée d’ouverture. C’est Pavan et Humana-Paredes qui ouvriront le bal, alors qu’elles affronteront la paire néerlandaise classée 33e au monde, Manon Nummerdor-Flier et Marleen Ramond-Van Iersel.