Pendant plus de trois décennies, les meilleures gymnastes artistiques du Canada ont dû parcourir le monde pour participer aux championnats du monde.

Tout ça changera à l’automne.

Jeudi, Gymnastique Canada a révélé qui représenteront la feuille d’érable à Montréal du 2 au 8 octobre.

Isabela Onyshko et Ellie Black se préparent pour leur compétition à Rio 2016, le 11 août 2016. COC Photo/Jason Ransom

Ellie Black, qui a remporté son quatrième titre du concours multiple individuel et l’or aux exercices au sol lors des Nationaux de mai, se la tête d’affiche de l’équipe canadienne de gymnastique aux Mondiaux de Montréal. Deux de ses coéquipières de Rio 2016, Shallon Olsen et Isabela Onyshko seront aussi de la partie après avoir réalisé des performances en or au saut de cheval et à la poutre aux Nationaux. Brooklyn Moors rejoindra les olympiennes à Montréal à sa première année sur le circuit sénior. Sa grande soeur Victoria avait d’ailleurs représenté le Canada aux Jeux olympiques de Londres en 2012.

Rose-Kaying Woo qui a terminé tout juste derrière Ellie au concours multiple et Brittany Rogers, championne canadienne aux barres asymétriques complèteront le groupe qui seront à Montréal, mais à titre de réservistes.

« Ce n’est pas tous les jours que vous participez à une grande compétition comme les Mondiaux à la maison devant nos familles et amis. Faire partie de cette équipe sera une expérience incroyable, » s’est empressée de dire Ellie Black après les championnats Nationaux en mai dernier.

Ellie Black aux Jeux panaméricains de Toronto 2015.

Black a eu un avant-goût de ce qu’était de concourir dans un grand événement à la maison grâce aux Jeux panaméricains de Toronto 2015. Il y a deux ans, elle était l’athlète la plus décorée du Canada de ces Jeux avec ses cinq médailles, dont le premier or entier par un gymnaste canadien depuis 1979.

Scott Morgan en action aux anneaux lors de la ronde de qualifications aux Jeux olympiques de Rio 2016, le 6 août 2016. Photo : COC/Mark Blinch

Le seul représentant du Canada à Rio 2016, Scott Morgan, mènera la charge masculine fort de ses titres nationaux aux anneaux et aux exercices au sol, titre qu’il partage avec Aaron Mah, mais qui ne sera pas du voyage à Montréal. Zachary Clay, champion national au concours multiple individuel, Jackson Payne, vice champion au concours multiple et médaillé d’or aux barres parallèles et à la barre fixe ainsi que Thierry Pellerin, champion canadien au cheval d’arçons seront, comme Morgan, parmi les favoris de la foule à Montréal.

Les quatre représentants masculins ont été sélectionnés à la suite d’un camp d’entrainement où ont été évalués leurs prouesses physiques, mais aussi leur habileté à livrer la marchandise sous pression. Les noms de Rene Cournoyer, Kevin Lytwyn et Samuel Paquin sont toujours sur la table des négociations pour les deux postes qui restent à attribuer.

Ellie Black lors de l’épreuve des barres asymétriques aux Mondiaux de Glasgow, le 29 octobre 2015.

La bande de Gymnastique Canada rejoindra plus de 500 gymnastes de 80 pays lors de la compétition qui s’étirera sur une semaine au stade olympique. Sera aussi présente à Montréal à l’automne, la vedette des Jeux de Montréal 1976, Nadia Comaneci, qui est la porte-parole officielle de l’événement lors de son retour dans la ville où elle a obtenu le premier 10 parfait de l’histoire.

Si vous voulez être parmi les 50 000 spectateurs attendus qui assisteront aux championnats du monde, les détails complets sur les forfaits et les prix sont disponibles à mtl2017gymcan.com.

twitter_frsocial-ads